15 communes du Tarn bénéficieront du dispositif national « Petites villes de demain »

Annoncé le 19 septembre 2019 par le Premier ministre au congrès annuel de l’association des petites villes de France au titre des mesures de l’Agenda rural, le dispositif Petites Villes de Demain (PVD) est un programme sur six ans d’appui spécifique en faveur de la revitalisation des petites villes exerçant des fonctions de centralité auprès des populations de leur bassin vie. PVD s’adresse aux communes de moins de 20 000 habitants ne faisant pas partie d’un grand pôle urbain, qui exercent des fonctions de centralité intermédiaires et qui montrent des signes de fragilité multiples.

L’aide apportée aux communes retenues interviendra en matière :

  • de soutien à l’ingénierie,
  • d’amélioration de l’habitat et du cadre de vie,
  • de développement des services et des activités,
  • de valorisation des qualités architecturales et patrimoniales,
  • d’implication des habitants dans les projets.

Dans le Tarn, ce sont 15 communes ont été retenues pour bénéficier de ce dispositif avec le soutien de leur intercommunalité : Alban, Blaye-les-Mines, Brassac, Carmaux, Cordes-sur-Ciel, Graulhet, Gaillac, Lacaune, Lavaur, Lisle-sur-Tarn, Murat-sur-Vèbre, Puylaurens, Rabastens, Réalmont et Saint-Sulpice-la-Pointe.

Certaines de ces communes ont été regroupées au sein d’une même candidature au vu de leurs proximités et de leurs enjeux communs : Carmaux avec Blaye-les-Mines, Gaillac avec Rabastens et Lisle-sur-Tarn, Lacaune avec Murat-sur-Vèbre et La Salvetat sur Agoût.