A propos du 19 Mars

Partager sur :

Comme chaque année, je n’assisterai pas à la commémoration d’un 19 Mars qui n’est pas le mien puisqu’il s’agit de la date qui divise le plus les Français.

Je reste d’accord avec François Mitterrand lorsqu’il déclara que “toute autre date de l’année pouvait convenir sauf celle-là”.

Etant l’un des derniers à avoir exercé en Algérie et au nom de la France des fonctions publiques, on comprendra ce que je pense de l’institution, le 19 mars, d’une cérémonie qui fait bon marché de la réalité des événements et de la rectitude du souvenir.

Jacques Limouzy
Ancien ministre,
Ancien chef de cabinet du Préfet de l’Aurès à Batna