A travers le vote des deux députés de Castres
Du rôle positif de l’abstention

Partager sur :

Mon Oncle,

Le Premier ministre, M. Valls, a souhaité consulter le Parlement sur la mise en œuvre des intentions présidentielles dites “ Pacte de stabilité ” ce qui a donné lieu à un vote dont le résultat n’est pas sans provoquer à Castres une légitime interrogation.

En effet, vous savez, mon Oncle, que nous avons à Castres deux députés : une femme et un homme. Nous savons que l’une n’est pas de droite et que l’autre n’est pas à gauche.

Je donne cette forme interrogative à mon propos car en politique beaucoup, faute de savoir ce qu’ils sont, savent plus volontiers ce qu’ils ne sont pas.

Quoi qu’il en soit, il reste que homme et femme, droite et gauche, assurent une sorte d’équilibre de représentation à la ville de Castres.

Cet équilibre aurait-il atteint sa perfection puisque lors du scrutin demandé par Manuel Valls les deux députés de Castres ont émis un vote identique ?

Ceci est aussi surprenant, mon Oncle, que si l’on voyait le Nord et le Sud se confondre dans un équilibre disons équatorial.

Ils se sont l’un et l’autre abstenus !

Monsieur Folliot s’est abstenu avec son groupe (UDI) pour saluer ainsi que l’a exposé M. de Courson quelques avancées du Premier ministre dans le bon sens.

Quant à Madame Gourjade, elle a écrit aux gazettes que les engagements du Bourget n’étant pas tenus, elle s’abstiendrait avec 41 collègues. On doit comprendre que les avancées saluées par Monsieur de Courson sont autant de reculs déplorables pour elle.

Nous respirons, mon Oncle, car on aura compris que ces deux votes identiques sont en réalité contradictoires dans leurs motivations.

L’honneur des uns et des autres est sauf !

Ils reste que dans le Tarn, le Premier ministre n’aura été salué que d’un vote positif, celui de Jacques Valax et encore s’agit-il peut-être pour Manuel Valls d’une proximité alphabétique.

Voilà, mon Oncle, comment des négations semblables peuvent occulter positivement des positions contradictoires.

Patouillard

240ème lettre d’Innocent Patouillard, contribuable Castrais, à son Oncle, Célestin Crouzette, propriétaire exploitant à la Montagne