Action sociale. La Ville expérimente
un tarif social sur l’eau

La ville s’est portée candidate à une expérimentation initiée par l’Etat pour adapter les tarifs aux revenus des ménages. Jusqu’ici, s’il existait un “ tarif social ” pour l’électricité et le gaz, rien n’était prévu pour l’eau. Une loi d’avril 2013 permet désormais de mettre en place “ une expérimentation pendant laquelle les communes qui le souhaitent peuvent tenir compte de la taille de la famille ou de ses revenus dans le tarif de l’eau ”. Par une délibération prise à l’unanimité par le conseil municipal, le mardi 16 décembre, la ville de Castres a décidé de faire acte de candidature pour tester cette expérimentation qui porte sur une durée de cinq ans. Au terme de cette période, la mairie devra procéder à son évaluation en “ chiffrant les coûts de gestion rendus nécessaires par la mise en œuvre du dispositif d’aide sociale afin de les comparer au volume d’aides apportées ”. “ La volonté de la ville est de participer à cette expérimentation qui a également été discutée au Conseil d’administration de la Castraise de l’eau qui s’échelonnera sur une période de cinq ans et dont le terme a été fixé au 16 avril 2018. Une quarantaine de communes et d’intercommunalité sont candidates à cette expérimentation au niveau national dont la ville de Castres ” a indiqué le maire de Castres Pascal Bugis.