« Akiko » traverse les saisons à la Bibliothèque municipale

Partager sur :

Akiko par la Compagnie Les Trigonelles

Un dessin, on découpe et soudain dans la magie de l’ombre survient Akiko. D’un petit bout de papier on entre dans son monde, comme on entre en poésie.

Ce spectacle sans paroles est un haïku visuel. Il s’inspire des albums éponymes d’Antoine Guilloppé, quatre albums pour quatre saisons traversées par une petite fille japonaise, Akiko, qui vit au pied du mont Fuji. Avide de curiosité et d’aventures, elle va, non sans une certaine appréhension, se lancer dans une aventure qui lui apprendra à ne pas faire demi-tour au premier obstacle venu, à défier les dangers, à maîtriser ses peurs. Elle verra qu’au bout du chemin l’attendent une belle surprise et un immense honneur. Un pas dans la neige, un printemps qui s’éveille, une nuit étoilée, un automne qui s’effeuille. Et le temps aérien, fluide et vaporeux glisse comme un doux frôlement…

Un spectacle plein de poésie et de tendresse, une jolie promenade qui parle du temps qui passe…

Tout public – Dès 3 ans – 35 min. Tarif unique : 6 euros.
Mercredi 6 mai à 10h et 15h et jeudi 7 mai à 9h30 et 10h30 (Bibliothèque municipale)