Bâtiments publics : EDF et le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc s’engagent au service des économies d’énergie

Partager sur :

Remise du chèque CEE de EDF au PNRHL - ©PNRHL 2019

Le 5 novembre à Aussillon, EDF a remis au Parc naturel régional du Haut-Languedoc un chèque de 1,680  million d’euros, afin de financer à travers le dispositif « Certificat d’Economie d’Energie » (CEE), la réalisation de travaux d’économie d’énergie sur les équipements publics de 34 collectivités territoriales du Parc. L’occasion également de signer une nouvelle convention de partenariat portant sur l’énergie hydraulique et la gestion forestière autour des lacs de barrage du territoire.

Préserver l’énergie collectivement

La lutte contre le changement climatique nécessite une mobilisation générale en matière de maîtrise de consommations énergétiques. Aussi, EDF accompagne le développement des énergies renouvelables hydrauliques et photovoltaïques  dans le Haut-Languedoc lors de réunions de sensibilisation auprès des entreprises et collectivités du territoire. Ces rencontres permettront d’informer les porteurs de projet photovoltaïque sur les techniques et solutions possibles (autoconsommation, revente d’énergie).

Territoires à énergie positive : un dispositif de financement spécifique pour la réalisation de travaux d’efficacité énergétique

Depuis le 13 février 2017, un programme s’adresse spécifiquement aux Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) de moins de 250 000 habitants ayant signé une convention TEPCV avec l’État. Il vise à accélérer les économies d’énergie dans les TEPCV et à informer et sensibiliser aux actions d’économies d’énergie les ménages de ces territoires.

Les communes et regroupements de communes inclus dans ce territoire ont la possibilité de valoriser en Certificats d’Economie d’Energie* (CEE) les dépenses réalisées avant la fin 2018 pour des travaux d’efficacité énergétique.

Pour aider les TEPCV à tirer le meilleur parti de ce programme, EDF les accompagne sur la base d’engagements concrets : un contrat d’achat à terme de CEE, basé sur une estimation des dépenses pour les travaux éligibles, avec un prix d’achat ferme et garanti sur toute la durée du contrat. Un appui personnalisé peut être proposé à la demande de la collectivité. C’est dans ce cadre que Pnr HL et EDF ont signé, le 28 septembre 2017, un contrat de rachat de CEE.

* Le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie initié par le protocole de Kyoto et créé par la loi de programmation n°2005-781 du 13 juillet 2005 constitue l’un des principaux instruments de la politique de maîtrise de la demande d’énergie. Il a pour but d’inciter les fournisseurs d’énergie à promouvoir l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie (ménages, collectivités territoriales, professionnels) par divers moyens : faire des économies d’énergie sur leur propre installations, inciter leurs clients par de la sensibilisation ou des aides financières, participer à des programmes éligibles ou encore en achetant des certificats d’économies d’énergies.

Des actions concrètes sur le territoire du Haut-Languedoc

Grâce à sa reconnaissance en tant que Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV), le Parc naturel régional du Haut Languedoc a pu bénéficier et mettre en place le dispositif CEE en 2018, pour permettre à une partie des communes du territoire de financer des travaux d’optimisation énergétique.

A cette fin, il a mené en amont un travail de fond essentiel de 3 ans, avec la mise en place d’un Conseiller en énergie partagée (CEP) auprès de 22 communes volontaires, afin de définir précisément les besoins de rénovation des équipements communaux et amener les projets à un stade de maturité suffisant pour être lancés.

Ce dispositif a permis à une trentaine de communes du Pnr HL, de bénéficier d’une aide financière d’un montant total de 1,680 million d’euros* pour la réalisation de travaux d’efficacité énergétique comme l’isolation, le changement de chauffage dans les bâtiments publics (école, salle des fêtes…), ou encore la rénovation de l’éclairage public (en partenariat avec le Syndicat Départemental d’Energie du Tarn – SDET).

* Le Parc, conjointement avec d’autres opérateurs du territoire (Communauté de Communes Thoré Montagne Noire et Pays Haut-Languedoc et Vignobles) s’est organisé pour que l’ensemble des communes du Haut-Languedoc ayant des projets d’économie d’énergie dans les équipements publics puissent bénéficier de cette opération.

CEE – Isolation des classes du groupe scolaire de Payrin-Augmontel – ©PNRHL 2019

 Une remise de chèque pour clôturer le projet et un nouveau partenariat

Le 5 novembre 2019 a été l’occasion de formaliser ce bel aboutissement par la remise d’un chèque de 1,680 million d’euros par Olivier Roland, Directeur EDF Commerce Sud-Ouest, en présence de Gilles Capy Délégué Régional EDF en Occitanie et Pascale Sautel, Directrice EDF Hydro Tarn-Agout, à Daniel Vialelle, Président du Parc naturel régional du Haut-Languedoc, en présence de Xavier Beaussart, Directeur du Parc.

Ce fut également l’occasion pour EDF et le Parc naturel régional du Haut-Languedoc de signer une nouvelle convention de partenariat portant sur l’énergie hydroélectrique et la gestion forestière autour des lacs de barrage du territoire.

En tant qu’acteur impliqué dans la vie des territoires où il est implanté et 1er producteur d’énergie renouvelable local, EDF Hydro cherche constamment à limiter l’impact de ses activités de production et de maintenance sur l’environnement et à développer l’économie locale. Des mesures d’adaptation sont prises de commun accord avec les collectivités et les acteurs locaux de manière à répondre aux enjeux de chacun. En signant cette convention avec le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, EDF Hydro Tarn-Agout s’engage à mener ses chantiers dans le respect de la biodiversité et avec l’objectif de contribuer à la préservation de l’environnement et à l’attractivité du Haut-Languedoc. En tant que producteur d’électricité décarbonée et partenaire de longue date du Parc, EDF Hydro Tarn-Agout s’engage plus précisément à :

  • contribuer aux réflexions du Parc naturel régional du Haut-Languedoc sur un diagnostic de l’eau sur le territoire du Parc,
  • partager avec le Parc ses réflexions sur d’éventuels projets d’équipements (micro-équipement de turbinage sur conduite d’eau potable, équipement de seuil en rivière…),
  • échanger avec le Parc sur la gestion forestière et du foncier boisé dépendant d’EDF Hydro Tarn-Agout sur le territoire du parc,
  • accueillir du public sur ses installations pour lui faire découvrir le patrimoine industriel et le sensibiliser aux atouts de l’hydroélectricité.