Bernard Carayon s’oppose à une candidature UDI sur la 2e Circonscription du Tarn

La question des investitures dans la 2ème circonscription, Albi-Gaillac-Graulhet, appelle quelques observations. 

Nous avons proposé, l’année dernière, la candidature d’Anne-Michèle Bianchi à la direction nationale des Républicains. Celle-ci a été validée, au mois de juin 2016, par notre commission nationale d’investiture et confirmée par notre comité national du 14 janvier dernier.

Je soutiens fermement, depuis le début, la candidature d’Anne-Michèle Bianchi. Non seulement la 2ème circonscription a besoin d’une femme, mais notre candidate, qui vient de la société civile, possède toutes les qualités requises pour nous représenter à l’Assemblée Nationale : issue du premier parti de l’opposition, elle est soutenue par la première force électorale et militante tarnaise.

 Je souhaite vivement que les instances nationales des Républicains et de l’UDI, qui finalement trancheront cette question, fassent preuve de bon sens en entérinant la candidature, nécessaire, d’Anne-Michèle Bianchi.