Canton Mazamet 2 : La mise au point
de Lucie Duquesne et d’Olivier Fabre

Lucie Duquesne et Olivier Fabre, candidats sur le canton Mazamet 2, nous a fait parvenir le communiqué suivant :

« Chers électrices et électeurs, avez reçu de Monsieur Vialelle et Madame Estrabaud, candidats socalistes, un tract critiquant notre programme.

Pourquoi Monsieur Vialelle est il aussi agressif ?

Pourquoi nier l’évidence sur les finances, les investissements , les routes, l’économie, le sectarisme de la majorité sortante ?

Nous persistons et nous signons, nos propositions sont chiffrées et vérifiables sur www.olivierlucie2015.com

Même Thierry Carcenac, le président de la majorité socialiste sortante, n’a pas contesté nos chiffres face à Philippe Folliot.

Notre meilleur tract est l’avis d’imposition qui prouve que la majorité socialiste , en 10 ans, a bien augmenté les impôts de 50 % pour payer cap découverte au lieu de nous payer des routes !

Nous venons même de découvrir que ce ne sont pas 5,2 millions d’euros que le département a payé aux banques en raison de la souscription d’un emprunt toxique, mais 8, 85 millions !

Enfin, contrairement à Monsieur Vialelle qui critique Mazamet, nous ne nous immisçons pas dans les affaires des communes.

Les municipales c’était l’an dernier !

Ce qui nous préoccupe c’est l’avenir du canton avec le projet d’autoroute qui sera confié à Olivier Fabre en cas d’élection, la chance historique d’avoir, pour la première fois, un élu de notre vallée en charge des routes au département.

Il n’y a pas de fatalité aux mauvaises routes et au déclin ! Nous avons un projet pour le canton et nous attendons toujours que Monsieur Vialelle et Madame Estrabaud nous présentent le leur et qu’ils assument leur étiquette, celle du parti socialiste qu’ils soutiendront sans faille en cas d’élection.

Oui aux projets !

Oui à un canton où l’emploi et les aides du département profiteront à tous et pas qu’à un petit nombre !

Non aux critiques stériles !

Le 22 mars votez l’espoir , votez Fabre-Duquesne-Chabbert-Minano. »

Olivier Fabre, Lucie Duquesne, Christophe Chabbert, Catherine Minano Lagarde