Castres : l’hommage des Bonnes Vacances à Simone Cabanes et à l’abbé Raymond Sahuquet

Le mois de février qui s’achève est bien triste pour les membres de l’association Les Bonnes Vacances à travers la disparition de deux figures Simone Cabanes et Raymond Sahuquet.

« Un pan de ma vie défile avec ces deux personnalités qui viennent de s’éteindre et qui ont marqué de leur passage l’histoire des Bonnes Vacances, écrit le secrétaire Pierre Galibert. Je connaissais Simone Cabanes d’abord parce qu’elle travaillait à la clinique aux côtés de mon père. J’avais 15 ou 16 ans. Je percevais un respect immense et réciproque entre l’aide-soignante et le chirurgien. Je croisais parfois Simone dans les couloirs de la clinique et je me souviens de quelques échanges toujours très chaleureux. Simone passait alors ses étés à la colo comme cuisinière aux côtés de Luis Goma qui dirigeait les séjours. En 1979, j’arrivais aux Bonnes Vacances et le charisme de la cuisinière inondait l’équipe. Je garde un souvenir merveilleux de ces séjours avec elle et des moments partagés notamment quand j’avais l’accès privilégié aux cuisines, normalement interdites, pour un croissant supplémentaire le dimanche matin… Quand, après les colos, nous nous croisions à la clinique, une vraie complicité se retrouvait. Tous les moniteurs des années 70/80 se souviennent de Simone Cabanes, ont une pensée pour elle et savent que, grâce à elle, la bonne humeur et le travail peuvent faire bon ménage. Au nom de la grande famille des Bonnes Vacances j’embrasse ses filles qui faisaient aussi partie de l’aventure des colos de ces années-là..

A Barral, les lycéens adoraient ou craignaient le censeur. Je faisais incontestablement partie de la première catégorie parce que j’aimais Barral : pas forcement pour le travail (mes résultats scolaires étaient très moyens). Je m’épanouissais plutôt à travers la création du foyer des grands, l’animation des kermesses ou du loto, le catéchisme aux petits, les lights de l’orchestre de l’école, les récollections et l’organisation des repas de classe ou des rallyes, … L’Abbé Sahuquet m’aidait à me construire à travers toutes ces actions… « Tonton » comme il aimait à se faire appeler, est associé aux 9 formidables années que j’ai passées à Barral. C’est pour toutes ces raisons que je lui ai demandé de marier l’homme que j’étais devenu. L’abbé Sahuquet a œuvré pour les Bonnes vacances : il avait dirigé des séjours et initié des travaux. Lorsque, avec le président actuel nous étions jeunes moniteurs, Tonton prenait toujours plaisir à nous rendre une petite visite en été durant les colos. Le plaisir était largement partagé. »

20 mars: Assemblée Générale annuelle

Il y a pile un an, l’association tenait son assemblée générale au moment où le Premier ministre de l’époque annonçait le confinement du pays. Depuis, toutes les réunions de l’association se sont tenues en visioconférence. Ainsi, si vous souhaitez assister à leur prochaine AG qui aura lieu le samedi 20 mars à 18 heures, demandez votre code d’accès en adressant un mail au secrétariat de l’association : secretariat@lesbonnesvacances.com

Tags: