Castres-Mazamet Technopole : deux nouvelles start-ups intègrent la pépinière d’entreprises

Save Olift

Problématique

Les noyades sont la première cause d’accidents de la vie courante chez les enfants (en particulier chez les 2 à 6 ans). Cela représente ~500 noyades documentées en 2018 par le rapport Santé Publique France. Parallèlement le nombre de piscines est en forte augmentation en France et représente ~3 200 000 de bassins privés à fin 2021.

Les solutions actuelles sont insuffisantes, en France : 67% des bassins privés ne sont pas équipés des protections réglementaires (couverture, barrières, alarmes, etc.), 1 enfant sur 2 ne sait toujours pas nager à l’entrée en 6ème et dans 75% des cas de noyades, un adulte se trouvait à moins de 20 mètres de l’enfant.

Thibault Choulet, directeur industriel (à gauche) & Philippe Rouvier, président

Description du projet

L’entreprise propose dans ses premières phases de développement un Tee-shirt anti-noyade pour enfants de 2 à 6 ans. Ce tee-shirt anti-UV a la particularité de se transformer en gilet de sauvetage au contact de l’eau afin d’assurer une protection directe des enfants contre les noyades et de tranquilliser les parents. Pour cela, l’entreprise mise sur un système de déclenchement automatique déjà commercialisé sur les gilets de sauvetage pour le nautisme et l’intégration d’un poumon gonflable qui non-gonflé fait l’épaisseur d’une feuille de papier.

« En tant que dirigeants d’Olift SAS, notre ambition est de développer un nouveau marché de taille significative avec un produit utile qui permet de sauver la vie des enfants et de tranquilliser les parents et les grands-parents. De plus, nous souhaitons utiliser notre créativité pour coller à nos valeurs : éco-responsabilité, production la plus locale possible et responsabilité sociale. » précisent les 2 co-fondateurs Thibault Choulet et Philippe Rouvier.

En participant au programme régional « La Start’Up est dans le pré » organisé par AD’OCC et le Réso IP+, les 2 dirigeants toulousains, Thibault Choulet et Philippe Rouvier ont découvert « tout le potentiel que portait le territoire de Castres-Mazamet » pour le développement de leur entreprise innovante : partenaires industriels, centres technologiques, partenaires financeurs et la Technopole de Castres-Mazamet. Après avoir créé leur entreprise à Castres le 2 décembre dernier, Les 2 co-fondateurs précisent : « Le dynamisme des chargés de mission de la Technopole et l’agilité de l’approche nous ont paru particulièrement appropriés aux besoins de notre projet entrepreneurial. La solide relation de travail que nous avons liée depuis et l’aide déjà apportée à l’accélération de notre développement nous ont déjà démontré les bénéfices de l’accompagnement de la Technopole ».

Earlynn

Problématique

L’apprentissage du solfège est fastidieux pour l’élève : les gammes sont laborieuses à étudier, la pédagogie proposée est souvent inadaptée et le codage de la musique est un souvent un frein à son étude. Par ailleurs, les professeurs n’ont pas à leur disposition des outils ludiques et pédagogiques qui pourraient faciliter cet apprentissage. Sans compter, l’acquisition d’instruments qui réserve au final peu de choix entre une offre bas de gamme pléthorique mais de qualité faible, une offre haut de gamme inaccessible financièrement et une offre moyen de gamme au design et à l’esthétique désuète.

Alexandre Santoni, associé (à gauche) et Lionel Candille, Directeur Général (à droite), David Barreau, président (absent sur la photo)

Description du projet

Pour que la pratique musicale soit accessible à tous, les dirigeants souhaitent « remettre le plaisir au cœur de l’apprentissage du solfège et innover dans un secteur encore trop traditionnel » grâce à des nouveaux outils pédagogiques et la conception d’une gamme d’instruments.

Les « outils pédagogiques » développés par Earlynn sous forme de « disque » physique permettent la lecture des gammes et de comprendre les interactions entre elles. Une compréhension, qui est souvent laborieuse et source de frustration, mais qui doit être acquise par les musiciens pour exercer leur art. Ils permettent de faire le lien entre la théorie musicale et la pratique instrumentale, aspect critique pour permettre au musicien de progresser. Ces outils s’adaptent à tous types d’instruments

Les instruments développés par Earlynn sont de moyenne gamme laiton enrichit en cuivre (effet rosé) permettant un son plus chaleureux. Earlynn conçoit une gamme large d’instruments tout en agissant sur le confort de jeu et une ergonomie améliorée avec un design contemporain : saxophone, trompette, cornet, bugle, saxhorn, cor, instruments d’ordonnance, clarinette, flûte.

12 mois après leur entrée au sein de l’Incubateur de Castres-Mazamet Technopole, les dirigeants d’Earlynn confirment l’intérêt de l’accompagnement et leur ancrage territorial « La Technopole a été pendant nos 12 mois d’incubation un soutien de taille pour aller chercher des compétences et piloter le projet. Nous sommes également des purs tarnais de souche et souhaitons continuer à développer et valoriser notre territoire ».