Ciné-débat autour du film « Jeune bergère »

Partager sur :

La Confédération Paysanne du Tarn et l’A.D.E.A.R.T vous propose le jeudi 16 mai à 20h30, un ciné débat autour du film Jeune Bergère de Delphine Détrie au CGR Lido de Castres.

La projection du film sera suivie d’un débat en présence d’éleveurs et de producteurs, animé par la Confédération Paysanne. Un verre de l’amitié sera offert pour clôturer la rencontre.

La Confédération Paysanne du Tarn est un syndicat départemental pour la défense des paysans. Elle défend : une agriculture qui vit de ses produits plus que des aides, une agriculture de qualité, une agriculture qui assure une qualité de vie, une agriculture socialement et écologiquement responsable, une agriculture PAYSANNE.

Dans le sillage de la Confédération Paysanne du Tarn, l’ADEART accompagne l’installation et la transmission agricole tournées vers l’économie locale et respectueuse de l’environnement. Elle soutient le développement des circuits courts, favorisant ainsi les liens entre producteurs et consommateurs.

Le film Jeune Bergère présente le portrait de Stéphanie, une jeune mère célibataire. Parisienne d’origine, elle a tout quitté pour réaliser son rêve et vivre plus près de la nature.

Installée en Normandie, au cœur des prés salés du Cotentin, elle se réinvente en apprenant le métier de bergère. À la tête de son troupeau, elle découvre au quotidien les joies et les difficultés de sa nouvelle vie rurale. Stéphanie travaille presque tout le temps seule. Elle vit avec son petit garçon. On apprend que son compagnon n’a pas supporté la vie à la campagne. Il faut une sacrée force de caractère pour supporter cette solitude, d’autant que ses voisins ne lui font pas de cadeaux, ils se montrent parfois malveillants à son égard. Stéphanie entretient un lien très fort avec ses brebis. Elle parle d’ailleurs de ses bêtes comme de « collègues de travail ».

« L’envie de faire ce film s’est imposée comme une évidence. J’avais noué avec Stéphanie une relation de confiance lors d’un premier tournage pour la télévision. Le jour où elle m’a expliqué que tout ce qu’elle avait construit ces dernières années risquait de disparaître, il ne m’a fallu que vingt-quatre heures pour lui dire que j’avais envie de réaliser un long métrage avec elle. Je voulais raconter la menace provenant des règles administratives, qui veulent qu’une jeune agricultrice subventionnée fasse entrer la vie de son exploitation dans une équation mathématique. Je souhaitais que le film se construise avant tout sur des sensations : le vent, les oiseaux, le bruit du foin dans la bergerie… Il fallait que le spectateur puisse prendre le temps de se plonger dans cet univers et qu’il arpente lui aussi les prés salés » Delphine Détrie, réalisatrice

Renseignements et réservations : sur le site www.cgrcinemas.fr/castres ou aux caisses de votre cinéma.
Tarifs : 7,40 € plein / 6,60 € carte CGR / 5€ Cinglés du Cinéma / 10€ les deux films