Commission permanente : Le Conseil départemental du Tarn en action pour soutenir les projets structurants pour le Tarn

La commission permanente qui s’est déroulée ce vendredi 19 novembre à l’Hôtel du Département à Albi, sous la présidence de Christophe Ramond, a voté une enveloppe de plus de 9,5 M€ qui va permettre la réalisation de nombreuses opérations sur l’ensemble du Tarn.

Le Plan Tarn Jeunesse du Département soutient l’engagement des jeunes. La commission a décidé pour la première fois qu’une aide de 800€ pour l’apprentissage de la conduite (conduite accompagnée, permis B,…) sera attribuée aux Jeunes Sapeurs-pompiers de 16 à 18 ans qui auront signé un contrat d’engagement auprès du SDIS du Tarn. Il s’agit de reconnaître et d’encourager leur engagement au service de leurs concitoyens.

262 100€ alloués aux Fédérations départementales et associations locales de jeunesse

De plus, 262 100€ ont été alloués aux Fédérations départementales et associations locales de jeunesse (Francas, MJC …) en faveur de leurs actions. Le Conseil départemental est à l’écoute de sa jeunesse, d’autant dans cette période de crise sanitaire. Le Président Christophe Ramond a décidé de reconnaître leur mobilisation en rencontrant très prochainement leurs responsables.

L’investissement routier se poursuit dans le cadre du programme pluriannuel de modernisation du réseau routier départemental. La commission a voté la réalisation de 445 000€ d’études et de travaux : aménagement du carrefour dit « Trotéco » sur la RD631, travaux sur la RD118, fin des travaux sur la RD612 en sortie d’Albi, poursuite de la modernisation de la RD18 à Gaillac, travaux sur les RD des communes de Puybegon, St Martin Laguépie, Navès, Viviers Les Montagnes, Cuq Les Vielmur, Ambres et Giroussens…

Grâce à son contrat Atouts Tarn, le Conseil Départemental intervient de façon forte en soutien aux projets des collectivités tarnaises sur tous nos territoires. Plusieurs communautés de communes et d’agglomérations se sont vues attribuer des aides conséquentes. Par exemple, pour la Communauté d’Agglomération Gaillac Graulhet, cela se traduit par une aide financière du Département de 275 257,94€ : restauration du rempart et du pigeonnier du muséum d’histoire naturelle de Gaillac, réhabilitation de la piscine couverte de Pichery, travaux de mise aux normes d’accessibilité pour l’accès des personnes en situation de handicap,…

Sur le volet de la solidarité, de nombreux dossiers ont été traités. La commission a abordé des conventions de partenariat, des subventions. Dans le cadre de sa politique de lutte contre la précarité énergétique, le Département du Tarn va apporter un montant total de près de 160 000€ à Tarn Habitat pour permettre la réhabilitation de logements sociaux énergivores dans le quartier de Cantepau à Albi.

Aide à Réseau Environnement Santé. Le Département du Tarn est pleinement investi dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens. Depuis 2 ans, il s’est saisi de cet enjeu majeur de santé publique avec la mise en place de son plan départemental de prévention et de lutte contre les perturbateurs endocriniens. Premier département de France à avoir signé la charte de lutte contre les perturbateurs, le Tarn est également le premier département à avoir construit un collège sans perturbateurs endocriniens : le collège Thomas-Pesquet de Castres. Nous allons encore plus loin dans ce combat en faveur de la santé de nos enfants en lançant très prochainement le projet « ma crèche sans perturbateurs endocriniens ». Mais cette lutte ne peut se faire sans l’appui d’acteurs importants dans ce domaine. C’est pour cette raison que le Département du Tarn a décidé de signer une convention d’objectifs avec l’association Réseau Environnement Santé, qui est très active auprès des collectivités territoriales dans la démarche « sans perturbateurs endocriniens ».

Agriculture et développement rural. Le Département du Tarn est fortement attentif à la situation du monde agricole, qui traverse actuellement une période difficile. Acteur majeur de l’attractivité économique tarnaise et de l’aménagement de notre territoire, notre agriculture, élément importante de notre identité tarnaise, doit être soutenue avec force et conviction. Le Département du Tarn reste, de manière volontariste, en proximité avec nos agriculteurs tarnais afin de les soutenir au quotidien. Nous avons ainsi décidé d’apporter des aides financières pour un montant total de 237 900 euros à ce secteur, dont 120 000 euros pour la Maison de l’élevage et 87 500 euros pour la Chambre d’agriculture du Tarn dans leurs missions de soutien et d’accompagnement de nos agriculteurs.

« Nous avons également décidé d’appuyer le développement du drive fermier solidaire en lui apportant une aide financière dans son projet d’acquisition de 112 casiers automatiques, dans l’objectif de développer la vente des produits locaux. Le circuit-court est une chance pour nos agriculteurs de faire connaitre leur savoir-faire et leurs produits, gage d’une alimentation de qualité. Cela contribue également à lutter au quotidien contre le réchauffement climatique » a indiqué le président du Conseil départemental du Tarn.