169.432€ de soutien aux communes de moins de 2 000 habitants votés par les élus du Département

L'Hémicycle du Conseil départemental (Photo TL).

Le vendredi 12 février, la Commission permanente du Conseil départemental du Tarn a examiné 22 rapports. 

Elle a apporté son soutien dans les domaines notamment de l’environnement, de l’éducation et de la culture. Elle a également renforcé sa participation en matière de solidarités territoriales.

  • Cohésion sociale territoriale

Accompagner le développement des territoires.

Le Département accompagne les communes, communautés de communes et communautés d’agglomération, dans leurs projets structurants.

Dans le cadre du Fonds de Développement Territorial (FDT), la Commission permanente a autorisé le Président à signer 5 avenants aux « contrats Atouts Tarn » et a également accordé 169 432 € de subventions pour soutenir l’effort d’investissement des communes de moins de 2 000 habitants en matière d’équipements immobiliers.

Le Département veille à la sauvegarde des milieux aquatiques, notamment des zones humides.

La Commission permanente a autorisé le Président à solliciter une aide auprès de l’Agence de l’Eau Adour Garonne pour financer les missions de la Cellule d’Animation Territoriale à l’Espace Rivière et aux Zones Humides (CATERZH) à hauteur de 50 % du coût global de cette mission évaluée à 129 857 €, soit 64 928,50 €.

  • Education, jeunesse, sports, culture et vie associative

Agir au quotidien pour améliorer les conditions d’apprentissage des jeunes tarnais et pour leur offrir les mêmes chances de réussite.

Dans le cadre de la politique patrimoniale des collèges publics, la Commission permanente a programmé 40 000 € au budget 2021 pour équiper les collèges dans les situations d’urgence. 11 804 € ont été attribués pour l’équipement en matériel informatique de 3 collèges.

Rendre accessible la culture au plus grand nombre à travers les musées départementaux.

La Commission permanente a renouvelé la gratuité d’entrée au Musée départemental du Textile et au Château-musée du Cayla depuis la date de leur réouverture prévue le 1er mars prochain, si le contexte sanitaire le permet, et ce jusqu’à la fin de l’année 2021. Le Musée-mine départemental est fermé pour travaux.