Contre l’antisémitisme, des actes d’abord !

Partager sur :

Le nouvel antisémitisme est issu de l’islamisme radical. Il se développe partout en France, tantôt dans la violence des mots comme l’exprime l’agression contre le philosophe Alain Finkielkraut, tantôt dans des assassinats.

Depuis 10 ans, 50 000 juifs ont quitté la France et 60 000 ont déménagé de la Seine-Saint-Denis dominée par le radicalisme musulman.

Le salafisme est l’ennemi de notre pays. Mais sept mosquées radicales seulement, sur la centaine que compte notre pays, ont été fermées. 3 400 étrangers sont fichés pour radicalisme, mais vingt seulement ont été expulsés. Pourquoi cette faiblesse ?

Le gouvernement envisage de faire revenir en France des djihadistes de Syrie, et plusieurs centaines de radicaux, incarcérés dans nos prisons, vont être libérés cette année. La menace n’a jamais été aussi élevée. Le temps n’est plus aux discours, et aux précautions de langage. Il est aux actes et au courage de s’attaquer à l’ennemi.

Bernard Carayon
Président de la Fédération Les Républicains du Tarn