Crabas, grailes, chancaires et bohas vont envahir le centre ville de Castres le samedi 23 juillet

La craba*, grande cornemuse de la Montagne Noire, et le graile*, hautbois des Monts de Lacaune et du Sidobre, seront à l’honneur tout ce samedi, à l’occasion d’un grand rassemblement de musiciens (près d’une cinquantaine!) et de danseurs.

Ces deux instruments, qui étaient assez répandus dans notre département, ont failli disparaître après la première guerre mondiale. Quelques passionnés ont voulu les faire revivre et leur pratique se développe aujourd’hui, notamment grâce à leur enseignement au Conservatoire de Musique du Tarn, à Castres, Mazamet, Albi.

Le festival occitan Camins de Crabas a vu le jour en 2001, sous l’impulsion de l’IEO Tarn (Institut d’Estudis Occitan du Tarn), et il est co-organisé avec le Centre Occitan del País Castrés.

Crabas et grailes invitent cette année les Chancaires (« échassiers »), un groupe de musiciens/ chanteurs/ danseurs sur échasses qui nous vient de Saint Pé de Léren, aux confins des gaves de Pau et d’Oloron, et la boha, cornemuse

Programme de la journée

  • 10h30 – 11h30 :  Passa-carrièra (défilé en musique) dans les rues du centre ville et animation du marché avec le groupe languedocien BCBG (Bande de Crabas, Bodègas, Grailes)
  • 15h-16h30 (jardin de l’Evêché) : Répétitions publiques avec BCBG, Dancem, Chancaires.
  • 16h30-17h (centre ville) : Défilé en musique avec les musiciens de BCBG et les danseurs-échassiers des Chancaires.
  • 20h30 (place du 1er mai, salle Gérard Philipe si mauvais temps) : Concerts et spectacle de danses sur échasses avec les groupes BCBG et Chancaires.   (gratuit)
  • 22h30 : Grand bal occitan, animé par Dancem.   (gratuit)

Renseignements : Institut d’Estudis Occitans de Tarn / Centre occitan del País Castrés, 6 rue du Consulat, 81100 Castres, 05 63 72 40 61   azalais@wanadoo.fr, site internet ieo-tarn.org

Lexique

craba : Se prononce « crabo », et veut dire « chèvre » en occitan. Cette cornemuse, parmi les plus volumineuses, est constituée d’une peau de chèvre entière, retournée, d’où son nom. On l’appelle bodèga (prononcer «boudègo ») sur le versant audois de la Montagne Noire.

graile : Se prononce « graïlé ». C’est un hautbois rustique, en buis, muni d’une anche double en roseau.

16_CDC_Affiche_CdC2016_definitive-web