Décès d’Élisabeth et Jean Delacroix, créateurs et industriels textile

C’est avec une grande stupeur et une infinie tristesse que nous avons appris le décès d’Élisabeth et Jean Delacroix, créateurs et industriels textile, dans la nuit du 10 mars. Alors qu’Élisabeth venait d’être délivrée des souffrances d’une longue maladie, Jean s’est effondré et n’a pu être réanimé.

Ils faisaient partie des novateurs et des acharnés qui ne baissent pas les bras, dans un secteur industriel épuisé par la concurrence sud-asiatique, osant le pari des grandes maisons de l’Italie du Nord. Dans les années 80, alors que l’écosystème du textile sud-tarnais vivait ses derniers moments de gloire, le couple, à l’affût de nouveautés, s’associait aux stylistes Marithé et François Girbaud. À la même époque, la pétulante et ingénieuse Élisabeth Delacroix lançait sous sa marque un concept de « prêt-à-coudre » permettant à la débutante de s’initier à la mode. Depuis l’usine d’Hauterive, associé à de grandes marques, Jean cultivait le goût du travail bien fait, maintenant une activité de tissus haut de gamme, notamment dans l’ameublement. Il exploitait un site de vente en ligne sous la marque « Tissus de Cardhailac ». Attentif à ses proches, il avait l’art du bon conseil.

Élisabeth et Jean Delacroix sont partis comme ils ont vécu, ensemble et passionnés. Élisabeth était une des filles du sculpteur Jean Cros de Lacrouzette. Leurs obsèques seront célébrées samedi à Labruguière.

La Semaine de Castres adresse ses condoléances amicales à ses enfants Aude et Axel, et à toute leur famille.

La Rédaction