Deux médailles d’or et une d’argent pour le Castrais Alexandre Sol aux Championnats du monde SU-DS à Madère 

Partager sur :

Après un faux départ à l’aéroport de Madère dû aux conditions climatiques, Alexandre nous revient de ces Championnats du monde SU-DS avec deux médailles d’or et une médaille d’argent.

Sa plus belle prestation fut en double messieurs avec son partenaire habituel Jean Bachevillier. Ils rencontraient en finale l’autre équipe française composée de Cédric Courillau et Ludovic Morinville qui détenaient le titre depuis 6 ans. Une très belle finale où selon les commentaires des coaches : « un grand Alexandre a fait la différence » pour l’emporter avec son partenaire Jean 3 sets à 1 (11/8-11/6-5/11-et 11/8 ) sur son homologue française.

Par équipe de 4 joueurs (formule coupe Davis), chacun a assuré les simples et les doubles contre les pays présents sur l’île : L’Angleterre, L’Italie, Le Portugal, l’Argentine, la Turquie, l’Afrique du Sud, L’Azerbaïdjan, la Tchéquie, la Russie, et l’Allemagne. La France sort première (médaille d’or devant le Portugal et l’Angleterre).

En Double mixte, Alexandre en équipe avec Céline Delalande après des matches qui se cumulaient (Italie, Portugal, Turquie) devait rencontrer en Finale l’autre équipe Française Lucile et Ludovic.

Match très serré et remporté par ces derniers 3 à 2 ! Sans coaching des responsables puisque les deux équipes françaises étaient en Finale.

En simple, Alexandre gagne tous les matches de sa poule et termine premier, rencontre le Portugal en huitième et gagne 3/1 ; il enchaîne les quarts de finale, résiste au premier set 8/11 mais perd et laisse une victoire méritée à  l’Argentin Juan Castet Lamelas qui l’emporte par 3/0. Enfin, il gagne la finale en devenant champion du monde 2018. Alexandre n’a pas démérité et se console avec les précédentes conquêtes.

Une réception est prévue le 7 novembre au CREPS de Poitiers pour honorer ces champions et un stage est organisé du 5 au 8 novembre pour améliorer leur technique. Même avec le statut de sportif de haut niveau, le pôle France par ses entraîneurs apporte des détails techniques et stratégiques qui feront peut-être la différence la prochaine fois.

Félicitations à tous ces membres de l’équipe de France joueurs et entraîneurs qui vont essayer malgré les coupes sombre dans les budgets du sport de placer ces sportifs dans les meilleures conditions pour continuer à représenter la France à l’International et peut-être aux jeux paralympiques.

Leurs statuts de sportifs de haut niveau (Alexandre est le seul en tennis de table sur le Département) doivent avoir un entraînement journalier, accompagné de beaucoup de travail et de condition physique pour la mobilité et l’endurance. Ce travail est programmé et en partie dispensé à 80% par son papa, Francis. S.F.

Tags: