Dispositif «Argent de poche». Portée par la Ville de Castres, la première édition est lancée !

Partager sur :

De nombreux jeunes sont motivés pour trouver de petits «jobs» afin de se faire un peu d’argent de poche. Sauf qu’à 14, 15 ou 16 ans, aucune entreprise ne peut les embaucher : c’est la loi. Partant de ce constat, le Maire de Castres s’était engagé, pendant la campagne des élections municipales, à trouver une solution afin de donner un coup de pouce à ces jeunes tout en valorisant la notion de travail et l’implication dans la vie de la commune. C’est chose faîte.

La Ville met en place, à partir du mois de septembre 2015, un dispositif baptisé «Argent de poche» qui offre aux «14 – 18 ans» la possibilité de travailler quelques heures ou quelques jours au service de la Ville, de participer à l’amélioration de leur cadre de vie, en échange d’une indemnité.

Le dispositif argent de poche ? C’est quoi ?

La ville proposera au jeune une mission de 3 heures (une demi-journée) dans la commune, en échange de laquelle il recevra une indemnité de 20 euros. Pendant cette demi-journée, la personne intégrera l’équipe du service communal en question et sera encadré par un tuteur qui l’accompagnera pour mener à bien sa mission.

Afin de permettre à un maximum de personnes de profiter de ce dispositif, 6 chantiers au plus, répartis dans l’année, seront proposés à chaque candidat.

Qui peut en bénéficier ?
Tout jeune, domicilié à Castres qui a plus de 14 ans et moins de 18 ans le premier jour de l’intervention. 50 jeunes pourront bénéficier de ce dispositif avec 300 missions confiées chaque année.

Quand ?
Les missions débuteront à partir du mois de septembre. A partir du 15 juin, toute personne intéressée qui remplit les critères (âge, etc.) pourra retirer un dossier d’inscription au service des Ressources Humaines (1, chemin de la Poudrerie) ou au service Enfance – jeunesse, (Maison des services publics) ou sur le site Internet de la ville.
Missions pendant les vacances scolaires (vacances de Toussaint, de Noël, vacances d’hiver, de printemps, d’été) et les mercredis pour les jeunes de 16 à 18 ans