Elections départementales : les priorités des candidats de la Droite et du Centre (Tarn au coeur)

Après avoir présenté le 3 juin dernier, le volet social de leur programme (Solidarité, Insertion, Famille, Seniors, Protection de l’Enfance…), les candidats de la Droite et du Centre réunis au sein du Tarn au Cœur dévoilent aujourd’hui leurs priorités pour un Tarn attractif.

 Au cœur de notre Environnement

  • Le Département se doit d’être une collectivité exemplaire : stop aux bâtiments départementaux énergivores, oui à la rénovation des bâtiments de la collectivité. Oui également à des véhicules de services les plus propres possibles.
  • Circuits courts : la majorité parle de circuits courts dans les cantines de nos collèges, mais les gestionnaires des cuisines n’ont pas un euro de plus depuis des années pour s’approvisionner localement. Donnons-leur les moyens de bien faire manger nos enfants.
  • Plan Vélo : on nous promet un plan vélo de 6 millions d’euros sur le mandat, soit un million d’euros/an. A 50 000€ le km de voie douce en moyenne, cela représente à peine 20 km par an… Nous préconisons de systématiser la création de voie douce lors de la rénovation de nos routes, ce qui n’est malheureusement pas le cas actuellement.
  • – Gestion des déchets : Tryfil porte un projet de 130 millions d’euros qui sera en partie financé par le Département et se soldera par une hausse de 50 % de la fiscalité sur les ordures ménagères. Au lieu de construire une nouvelle usine (qui sera un futur gouffre financier, comme l’a été Cap Découverte) pour traiter toujours plus de déchets, nous proposons d’accompagner la réduction des déchets : création de consignes pour le verre et le plastique, généralisation du vrac, etc.

Au-delà des chiffres et des effets d’annonce, nous souhaitons du concret dans chacun de nos cantons et un vrai accompagnement financier des communes qui font le choix du développement durable.

 Au cœur de notre Santé

Disposons enfin d’un plan Santé réellement efficace. Cela passe notamment par le recrutement de médecins départementaux pour nos zones sous-dotées et par des aides à l’installation des professionnels de santé.

 Au cœur de notre Sécurité

  • SDIS : systématisons les partenariats entre le SDIS et les communes afin de recruter des pompiers volontaires et sécurisons leurs interventions dans les quartiers sensibles.
  • Violences intra-familiales : accompagnons la prévention grâce à nos services (notamment PMI) et aux associations locales et créons des logements d’urgence pour les victimes.
  • Vidéo-protection : cofinançons les systèmes de vidéo-protection des communes qui souhaitent s’en doter.

 Au cœur de notre Réseau routier

  • Nous souhaitons investir sur nos routes secondaires depuis trop longtemps oubliées. On nous annonce des hausses de budget, mais nous avons 30 ans de retard !
  • Le département doit être moteur dans la réussite du contournement d’Albi.
  • Il doit également accompagner le projet autoroutier Castres – Mazamet – Toulouse