« Et l’aéroport de Toulouse – Blagnac ? « 

Partager sur :

L’indignation   à   l’occasion   de   la   privatisation   de   l’aéroport   de   Paris   …   trouve   un   public   parlementaire   …   en   2019   ?    …   certes,   mais   pourquoi   un   silence   abyssal   au   moment   de   l’ouverture   à   la   concurrence   de   l’aéroport   de    Toulouse  – Blagnac,   4ème   aéroport   français,   cœur   de   l’écosystème   d’Airbus   dont   le   siège   mondial   est   à   Toulouse,    comme   celui   d’ATR,   et   dont   les   zones   d’activités   occupent   plus   de   90000   salariés.

L’appel   d’offre   publié   le   17   juillet   2014   sous   l’autorité   du   Ministre   de   l’Économie   et   des   Finances   Arnaud    MONTEBOURG   a   eu   pour   conséquence   de   retenir le   groupe chinois Casil   Europe,   parce   que   le   mieux   disant    financièrement   ;   cela   n’a   provoqué   que   l’indignation   du   CESER   et   du   Maire   de   Blagnac   Bernard KELLER.    J’avais   indiqué à   l’époque   que   personne   n’avait   été   élu   avec   dans  son programme   la   mise   en   concession   de    l’aéroport.

Les   Américains   comme   les   Chinois   protègent   leurs   infrastructures…qui   peut   penser   que   les   clés   de   l’aéroport   de    Seattle   (siège   de   Boeing)   soient   confiées   aux   Chinois   ???  Pour   être   crédible,   il   aurait   fallu   avoir   la   même   démarche   fin   2014…!!!  Les   infrastructures   de   transport   stratégiques   et   énergétiques   doivent   rester dans   le   giron   de   la puissance    publique   et   faire   l’objet   d’un   pacte   avec   les   collectivités   et   acteurs   économiques.

A   Toulouse   il   y   a   eu   trop   de   conflits   d’intérêts   !!!

Jean-Louis CHAUZY, Président du CESER Occitanie