Exposition Alex Tomaszyk, le bonheur de peindre… la mine et les industries

Puits Sainte-Marie, huile sur toile (1979) Coll. Particulière. Photographie Jean-Paul AZAM.

La peinture d’Alex Tomaszyk ne peut être dissociée de son activité professionnelle. Mineur la nuit, peintre le jour, l’artiste trouve son inspiration dans le bassin minier, ses infrastructures industrielles, ses paysages et ses hommes. De nombreuses toiles immortalisent les puits du bassin, les mineurs de fond, les cités minières, leurs jardins…

L’exposition proposée par le Musée-mine départemental met l’accent sur cette thématique industrielle en quinze tableaux, des photographies du peintre et des objets personnels.

Certaines pièces inédites appartenant à des collectionneurs seront exposées pour la première fois. Le tableau Puits Sainte-Marie en fait partie. Associé à une photographie de ces puits, prise dans les années 1960 par A. Malphettes, alors photographe des Houillères, il permet au visiteur une mise en perspective du travail artistique du peintre sur ce territoire industriel.

« Le travail de la mine et la peinture ont occupé trente-cinq ans de ma vie. La peinture l’occupe encore dans mes gestes, la mine dans mes souvenirs » Alex TOMASZYK, 2009

Autre originalité : le jeton matricule d’Alex Tomaszyk, sa première palette de couleurs, autant de souvenirs conservés de cette époque où le mineur était peintre, et le peintre était mineur.

Cette exposition ne pouvant être accueillie au sein du musée fermé pour cause de travaux, trouve naturellement sa place à Cap’Découverte, autre grand témoin de l’histoire minière du bassin.

Jusqu’au 26 septembre à Cap’Découverte