Festival «Les femmes s’en mêlent» au Bolegason

Partager sur :

4 musiciennes, des guitares, des claviers et de la bonne humeur ce samedi au Bolegason. Crédit photo : Jquigley

La 18e édition du festival «Les Femmes s’en mêlent» fait étape ce samedi 18 avril au Bolegason. A cette occasion, les spectateurs pourront écouter une programmation éclectique et de qualité avec Sallie Ford et Toybloïd.

Le festival «Les Femmes s’en mêlent» célèbre la scène féminine indépendante depuis maintenant 16 ans. A sa naissance en 1997, il ne s’agissait alors que d’un unique concert parisien, le 08 mars, journée internationale de la femme. Gardant cette même idée de départ mais s’affranchissant de cette journée de célébration, les «Femmes s’en mêlent» s’étend désormais dans toute la France.

Porté avec passion et curiosité, reconnu pour son éclectisme et son exigence, le festival met en avant des artistes innovantes, téméraires, affranchies et profondément singulières. Prenant appui sur une scène féminine de plus en plus riche et variée, il s’est développé au fil des années pour devenir un rendez-vous européen incontournable. Tirant partie de sa renommée il accueille de nombreuses artistes internationales et fait la part belle à la découverte et à l’émergence de nouveaux talents.
Les «Femmes s’en mêlent», hormis ce subtil jeu de mots dénotant avec un certain plaisir la présence de plus en plus importante des femmes dans la musique, est un festival militant, solidaire, défricheur et indispensable. (le site du festival : http://www.lfsm.net/fr)

 

Les artistes

 

Après deux albums, entre swing et rockabilly, enregistrés avec le trio The Sound Outside, Sallie Ford revient avec un nouveau groupe 100% féminin, signé sur le label Vanguard. Produit par Chris Funk (Decemberists, Black Prairie, Red Fang), Slap Back est une gifle à la fois surf et garage-rock, «une ode» selon Sallie Ford elle-même «à toutes les pétroleuses du rock, de Joan Jett à Blondie, de Pat Benatar à PJ Harvey».

Le Punk frais et pêchu des 2 filles (sans oublier le garçon caché au fond) de Toybloïd nous envoient un rock nerveux et sexy qui risque fort de causer quelques déhanchements incontrôlés. Délicieusement vulgaire et crâneur, du rock qui roule des fesses et des mécaniques et organise les noces joyeuses de Gossip et Joan Jett période Runaways !

 

Opération Disquaire Day : «Back dans les bacs !»

En moins de 20 ans, près de 90% des magasins indépendants ont disparu au profit de rayons de grandes surfaces. Le Disquaire Day (Record Store Day aux Etats Unis) est une journée de mise en lumière de ces acteurs du paysage musical. Organisé en France par le CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français).

Venez rencontrer les disquaires du Tarn, présents dans l’espace Bar du Bolegason avec quelques bacs bien fournis. Rock Heaven, 48 rue Victor Hugo à Castres, 45T et 33T d’occasion, délicatement rangés dans leur film de protection, n’attendent plus que vos oreilles attentives ! Plus de 20 000 références exceptionnelles, pressages GB, US, hollandais, espagnols… Une véritable mine d’or… noire !

Ex-vinylo disquaire – Rabastens. Spécialisé en labels indépendants et D.I.Y au format cassettes. Choix orienté vers des labels internationaux à l’esthétique «Lo-fi»,dans des styles allant du hiphop au Harsh noise. Une partie importante du magasin est consacrée aux disques d’occasion en tous genres.