Gargallo au Musée Goya, une aventure qui se poursuit.

Partager sur :

A la suite de la magnifique exposition consacrée au célèbre sculpteur espagnol Pablo Gargallo (1881-1934) qui a eu lieu au musée Goya en 2018, la famille de l’artiste a accepté de déposer pour une durée de 5 ans, quatorze oeuvres de Gargallo dont onze sculptures, deux dessins et un carton découpé.

Parmi celles-ci, l’imposante et énigmatique sculpture du Prophète (1933) qui accueille le visiteur à l’entrée du musée. Ces sculptures sélectionnées en tenant compte des différents styles de l’artiste et de leur chronologie, seront exposées par roulement dans la salle du XXe siècle.

Vous pouvez admirer actuellement le portrait de Kiki de Montparnasse (1928) et l’Hommage à Chagall (1933). Deux oeuvres majeures significatives du travail novateur de l’artiste autour du vide et du plein.

Ce dépôt exceptionnel a été rendu possible grâce à la collaboration de Monsieur Jean Anguera, petit-fils de l’artiste, lui-même sculpteur et membre de l’Académie des Beaux-arts.
Rappelons que Gargallo est représenté dans les collections des plus grands musées et que la ville de Saragosse a inauguré un musée à son nom en 1985.22