Georges Artemoff (1892-1965) par Paul Ruffié

Partager sur :

Les Editions Privat publient Georges Artemoff (1892-1965), biographie et catalogue de l’artiste. Rédigé par Paul Ruffié, conservateur du patrimoine, cette monographie de Georges Artemoff est l’occasion de (re)découvrir les œuvres de ce peintre russe exilé en France au début du XXème siècle.

« C’est un homme des steppes, et il vit à Revel, au pied de la Montagne Noire, il promène sa stature de cavalier slave, son visage à la fois rude et doux, son accent chantant où les voyelles s’allongent entre des « r » qui roulent mollement », c’est ainsi que le décrivait Michel Roquebert.

Le musée de Lavaur (1) a souhaité rendre hommage à cet artiste né en 1892 à Ourioupinsk, arrivé à Paris en 1916 et décédé à Revel en 1965.

Intimement lié aux innovations artistiques de la première moitié du XXe siècle en France, il est formé à Rostov, puis à Moscou entre 1906 et 1912. Il bénéficie d’une bourse d’études pour se rendre à Paris et durant ces années intenses, il peint, sculpte et décore des cafés et des boîtes de Montmartre.

Forcé de se cacher durant la Seconde Guerre mondiale dans le Tarn (Sorèze et Revel), il y demeure jusqu’à sa mort en 1965, abandonnant la sculpture pour se consacrer à la peinture ainsi qu’au dessin et aux papiers grattés.

Parmi ses oeuvres les plus célèbres on peut citer « La chasse au tigre » (1932 et 1934), l’ensemble des « Faunes musiciens et danseuses » (Collection particulière, Paris, 1930) « La Biche » (Collection particulière, Paris, 1930), « Le Poisson enchanteur » (Centre Pompidou, Paris, 1930, en dépôt au Musée Goya de Castres).

Paul Ruffié est titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’un master d’histoire de l’art. Diplômé de l’Ecole du Louvre, il est également conservateur du patrimoine et responsable du musée de Lavaur depuis 1996. Auteur de catalogues d’exposition, il a publié aux Editions Privat Lavaur, une nouvelle capitale aux portes de Toulouse (2010), Yves Brayer, les années romaines (2013), Henri Rousseau, le dernier orientaliste – 1875-1933 (2015) et Paul Sibra, peintre du Languedoc et Castelnaudary 1889-1951 (2016).

(1) Exposition « Georges Artemoff : les années d’avant-guerre » au Musée de Lavaur jusqu’au 16 septembre 2018. Cette exposition, première en son genre en France,  présente des oeuvres de l’artiste réalisées à Istanbul, Paris, Ajaccio et Sorèze entre 1913 et 1940.

Tags: