Grâce à vous, l’aventure numérique de La Semaine est devenue internationale

Partager sur :

Depuis qu’elle est sur Internet, et grâce à sa newsletter hebdomadaire, La Semaine a entrepris une aventure qui, en plus d’être numérique est devenue internationale. Ses lecteurs sont répartis dans plus de 100 pays.

Chers lecteurs,

Les statistiques de diffusion de notre journal sont fascinantes : durant le dernier trimestre 2017 vous êtes plus de 13 000 à avoir lu La Semaine dans 107 pays et sur les cinq continents. Dans le top 10 des pays où le journal est suivi on découvre, outre la France : les Etats-Unis, la Belgique, l’Espagne, la Suisse, le Canada, le Royaume-Uni, le Maroc, l’Allemagne, l’Italie.

L’outil statistique ne signale parfois qu’un seul d’entre vous en Argentine, au Cambodge, aux Comores, au Kirghizistan et en Nouvelle Zélande. Mais aux Etats-Unis, par exemple, vous avez été 157 à nous lire dans 25 états différents. Vous étiez 29 en Algérie, et 12 en Chine comme en Russie.

En France, vous être plus de 11 000, répartis, par région et dans l’ordre, en Occitanie, en Île-de-France, en Nouvelle-Aquitaine, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans les Hauts-de-France, en Bretagne, dans les Pays de la Loire, dans le Grand Est, en Normandie, en Bourgogne-Franche-Comté, dans le Centre-Val de Loire, et enfin en Corse… et bien entendu en outre-mer (Guyane, Guadeloupe, Nouvelle Calédonie, Réunion).

Qui êtes-vous ? Expatriés travaillant pour des entreprises locales ? Voyageurs qui bien qu’en vacances suivent les informations à distance ? Amis étrangers de nos éditorialistes ? N’hésitez pas à nous écrire pour nous le raconter.

Grâce à vous, l’aventure numérique de La Semaine est devenue internationale. Merci !

Où que vous soyez, avec Jacques Limouzy notre directeur politique, et avec Christophe Célariès notre Rédacteur en chef, nous vous souhaitons une année 2018 généreuse et pertinente en lecture et en information.

Richard Amalvy

 

Contribuez à la diffusion du journal

– En abonnant gratuitement ceux qui ont quitté le Tarn. C’est très simple, il vous suffit de renseigner le formulaire suivant en indiquant le nom, le prénom et l’adresse courriel de vos amis.

– En vous abonnant au compte Twitter du journal : @SemaineCastres

– En relayant régulièrement nos articles sur vos réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Google +).