« Hommage à Marc Legrand, l’homme du viaduc de Millau ».

C’est une belle personnalité qui disparaît ce 13 janvier avec le décès de Marc Legrand, l’ingénieur chargé par l’ex-président du Groupe EIFFAGE, Jean-François Roverato, de réaliser la construction du viaduc de Millau selon le projet des architectes Michel Virlogeux et l’anglais Norman Foster.

La première pierre fut posée le 16 octobre 2001 en présence du ministre des transports Jean-Claude Gayssot. Les équipes du Groupe EIFFAGE, 500 compagnons de l’entreprise dirigée par Marc Legrand réalisèrent l’ouvrage devenu emblématique et fierté de l’Aveyron.

Il fut livré 3 ans plus tard avec 1 mois d’avance et inauguré le 14 décembre 2004 par Jacques Chirac, Président de la République.

Marc Legrand est devenu l’ambassadeur du sud Aveyron, élu à la CCI, il s’était inséré dans le paysage aveyronnais et de la région.

Depuis 20 ans, il était aussi devenu mon ami, que je rencontrais régulièrement pour parler des financements des grands ouvrages dont les LGV pour le Grand Sud-Ouest (il dirigea le chantier de la concession Paris-Rennes-Pays de Loire).

Il avait conduit la négociation difficile avec le Groupe chinois CASIL EUROPE, pour en devenir propriétaire pour le compte du Groupe EIFFAGE, et devint en janvier 2020 président du Conseil de surveillance de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, permettant ainsi de renouer des relations de confiance avec les collectivités, les acteurs économiques dont AIRBUS et la CCI de Toulouse.

Marc Legrand fut également un pionnier dans le ferroviaire. Il a remporté avec son entreprise le premier PPP jamais signé en France pour construire un ouvrage ferroviaire : le tunnel franco-espagnol du Perthus et la liaison Perpignan-Figueras et a présidé plusieurs années la société concessionnaire TP Ferro.

À sa famille et au Groupe EIFFAGE qui perdent un homme de bien et un grand serviteur, j’adresse mes plus sincères condoléances.

Jean-Louis Chauzy, Président du CESER Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Tags: