Interventions stables pour les sapeurs-pompiers en 2015

Partager sur :

Avec 20 433 interventions en 2015, représentant 56 sollicitations par jour en moyenne, l’activité opérationnelle du service départemental d’incendie et de secours du Tarn affiche une relative stabilité par rapport à 2014 (+ 0,89%).

A la faveur d’une météorologie particulièrement clémente cette année, le département a été épargné par les épisodes d’intempéries dont les plus graves ont endeuillé le département voisin du Tarn-et-Garonne il y a quelques mois. Toutefois, le manque de pluie est à l’origine d’une forte augmentation du nombre d’éclosion de feux de végétation, notamment au cours de l’été. Ce sont en effet 145 incendies de forêts, landes et cultures qui ont été combattus par les sapeurs-pompiers, limitant ainsi les surfaces brûlées à 177 hectares.

Si la grande majorité des interventions du SDIS a été logiquement effectuée sur le territoire départemental, l’application des conventions d’assistance mutuelle signées avec les SDIS limitrophes ont amené les sapeurs-pompiers tarnais à intervenir à 191 reprises à l’extérieur du département. A ce nombre, s’ajoute une colonne de renforts engagée au mois de juillet pour un feu de forêts d’ampleur survenu sur les communes de Saint-Jean-d’Illac et de Pessac en Gironde.

Au-delà d’un engagement quotidien en intervention, les 31 centres d’incendie et de secours du département ont également été mobilisés sur des exercices de sécurité civile, afin de maintenir à niveau et de perfectionner leurs compétences. Cette activité peu visible, qui revêt une importance capitale dans la préparation opérationnelle de nos équipes, a probablement conditionné la réussite du plan NOVI (plan nombreuses victimes) déclenché le 29 octobre par M. le Préfet pour faciliter le traitement de nombreux intoxiqués à la suite d’un incendie dans une barre d’immeuble d’habitation à Castres (le précédent plan NOVI déclenché dans le Tarn datait de 2005).

Les actions extérieures

Intervention Risques Chimiques à Cahors :

Le 15 janvier, suite à un déversement de résine de styrène dans une entreprise privée de la commune de Cahors (46), le commandant Sébastien Lamadon-Perie, conseiller technique départemental en risque chimique, et le capitaine, Nicolas Morlans ont été engagés en renfort des sapeurs-pompiers du SDIS 46.

Renfort aux sapeurs-pompiers du SDIS 33

Un groupe d’intervention feu de forêt Tarnais a pris le départ du centre de secours de Gaillac en direction de Saint-Jean d’Illac, commune touchée par un important feu de forêt.

La colonne mobile de secours, constituée des SDIS du Gers, du Tarn-et-Garonne et du Tarn a été engagée pour une durée minimale de 48 heures.

Le groupe de 19 sapeurs-pompiers Tarnais sous les ordres du Lieutenant Diaz, est constitué de trois camions citerne feu de forêt, un camion porteur d’eau, un véhicule tout terrain et un véhicule logistique.

Le groupe a été engagé dès son arrivée, le samedi 25 juillet à minuit sur la commune de Saint-Jean d’Illac pour traiter des lisières jusqu’au dimanche matin.

L’après-midi, le groupe a procédé à une défense de points sensibles sur des habitations et participé à l’attaque directe du feu avec les sapeurs-pompiers de la Gironde et de la Loire-Atlantique.

En fin de journée, ils ont traité de nombreux points chauds.

Après une nuit de repos, le groupe Tarnais a de nouveau été positionné le lundi sur la commune de Saint-Jean d’Illiac pour intervenir sur les multiples départs et reprises de feux.

A leur retour, un débriefing a eu lieu en présence du Lieutenant-Colonel Eric Vincent, chef du pôle opérationnel et du Commandant Sébastien Lamadon-Périé, chef du groupement territoral Tarn Ouest. Ils ont été félicités et remerciés pour le travail accompli durant ces quelques jours. Après avoir nettoyé et réarmé les véhicules engagés, ils ont pu regagner leurs centres de secours respectifs.

Encore bravo à eux !