« Jamais je n’oublierai ce jour du 8 mai 1945 »

Comme partout en France, à Réalmont l’heure était à la mémoire et au souvenir, vendredi 8 mai en fin de matinée, sur la place Jeanne d‘Arc où des centaines de personnes sont venues participer à la commémoration du 70e anniversaire de la victoire du 8 Mai 1945 en présence des autorités et un peloton du 8ème RPIMa de Castres. Comme le veut la tradition, des enfants, associés à la cérémonie, ont déposé des bougies au pied du Monument aux Morts, à la mémoire des réalmontais morts aux combats et des anciens combattants récemment disparus. Une cérémonie marquée par un souvenir émouvant de Joseph Hartmans qui a participé à la campagne 39-45 (Afrique du Nord, Italie, débarquement en Provence à Cavalaire) : «Jamais je n’oublierai ce jour du 8 mai 1945. Nous étions avec mes camarades en Forêt Noire à 20 km de Bavière, se souvient-il avec précision malgré ses 98 ans. La commémoration de la victoire du 8 mai 1945 est très importante pour nous, c’est la victoire bien sûr, mais c’est surtout le souvenir de tous nos camarades morts pour la libération de la France. Il ne faut pas les oublier. C’est un long chemin que nous avons parcouru depuis août 1939».

En marge de la cérémonie, cinq Réalmontais qui ont participé à cette période de notre histoire : MM. Campedel et Camboulives, MM. Cahuzac, Cabal et Vergnes, réquisitionnés par le Service de travail obligatoire (STO), se sont vu remettre la médaille de la ville tandis que Raymond Genieys a reçu des mains du Général Rolland Gilles la médaille du mérite national.

Chacun a été ému de recevoir cet honneur de leur Commune. Un hommage que toutes les personnes présentes ont écouté avec dignité.

Tags: