Jean-Luc Alibert : « Recentrons-nous sur nos compétences ! »

Les élus du Département ont débattu, vendredi 12 février, sur les grandes orientations budgétaires de la collectivité pour 2021. Nous remarquons que, depuis plusieurs mois, la majorité est sur tous les fronts, au risque de perdre de vue l’essence même des missions qui nous reviennent : l’action sociale (enfance et famille, handicap, personnes âgées, RSA), l’entretien des routes, le soutien aux territoires (associations, communes etc.), les collèges.

Alors, oui, nous traversons une période compliquée. Oui, les tarnais ont bien des préoccupations dans ce contexte anxiogène, qui sont légitimes, que nous comprenons et partageons : l’emploi, l’économie, la santé, la vaccination, l’avenir tout simplement.

Mais notre périmètre d’action est bien précis, ne nous éparpillons pas ! Nous souhaiterions que le Département se recentre sur 3 grands axes.

Le RSA. La politique départementale, n’est pas efficace. C’est un constat. Le nombre de bénéficiaires stagne, et la crise n’annonce pas d’embellie. Pourtant, en 2020, notre collectivité a bénéficié d’une aide de l’Etat de 800 000 euros, dans le cadre du Plan Pauvreté. Soutien qui sera renouvelé en 2021. Comment ont été utilisés ces fonds ? Pour quel résultat ?

L’Aide Sociale à l’Enfance, en très grande souffrance. Le nombre d’enfants placés a augmenté de 7% en 2020. Accompagnons plus solidement ces enfants en danger et donnons à nos agents, qui font un travail formidable, les moyens d’oeuvrer dans de bonnes conditions, en augmentant le budget de fonctionnement dédié.

Le handicap. Le Président propose de transformer des places de « foyers logement » en « foyer d’accueil médicalisé », alors qu’il manque déjà des places ! Combien aujourd’hui avons-nous de familles sans solution pour leur enfant qui sont en grande souffrance ? Là encore, nous demandons que des moyens soient mobilisés pour aider ces familles sans solution.

Rendez-vous donc début avril prochain, pour le vote du budget 2021 !

Elus du groupe « Ensemble, la Passion du Tarn »