La Cour d’Appel supprime la caution de Brigitte Barèges

Photo P.P. (AFP)

La Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Toulouse vient de rendre un arrêt supprimant la caution demandée au maire de Montauban, Brigitte Barèges.

Le communiqué

« C’est avec un grand soulagement que j’ai pris connaissance de l’arrêt qui vient d’être rendu ce jour, mardi 21 juillet 2015, par la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Toulouse.

En effet, les juges de la Cour d’Appel ont décidé de supprimer le cautionnement de 100 000 euros qui avait été mis à ma charge à la demande du Parquet lors de ma mise en examen.

C’est une première victoire de la justice qui a ainsi sanctionné les procédures inutiles et vexatoires subies le 16 juin dernier, à savoir garde à vue et caution, commanditées à des fins bassement politiques, et largement relayées par une orchestration médiatique davantage préoccupée de sensationnel que de vérité.

C’est avec sérénité que j’aborde à présent l’examen du dossier d’instruction, enfin communiqué, avec l’aide de mon avocat, Maître Laurent de Caunes.

Nul doute que nous pourrons aisément démontrer, que j’ai été victime d’un complot politique, ourdi par des accusateurs avides de vengeance ou instrumentalisés.

Je fais confiance à des juges impartiaux et indépendants qui sauront démêler le vrai du faux après une enquête essentiellement à charge.

Je remercie encore une fois toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenue dans ce moment difficile et qui m’ont permis de ne jamais désespérer. »

 

Brigitte Barèges