La fin du commencement ?

Au cœur de la Seconde guerre mondiale au premier succès que marquèrent les Britanniques, Winston Churchill crut devoir calmer leur satisfaction en leur déclarant le 10 novembre 1942 :

« Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la fin. Mais, c’est peut-être la fin du commencement ».

Peut-être en sommes-nous en ce moment-là avec le Coronavirus.

Jacques Limouzy