La Fondation Pierre Fabre reçoit le Grand Prix du Rayonnement Français

Remise des prix du rayonnement français à Béatrice Garrette, Directrice générale de la Fondation Pierre Fabre, le 6.10 au Quai d'Orsay par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, la sénatrice Mme Garriaud-Maylam, Présidente du prix et les membres du jury Philippe Faure, Patrick Poivre d'Arvor, Daniel Rondeau. Crédits : Louise de Murard.

La Fondation Pierre Fabre est honorée d’avoir reçu le Grand Prix du Rayonnement Français lors d’une cérémonie au Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères le 6 octobre dernier. La Fondation Pierre Fabre est distinguée cette année pour son engagement et ses actions au service de l’accès à la santé des plus démunis dans le monde, et plus particulièrement en faveur des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre.

«La Fondation développe chaque année des programmes d’accès aux soins des populations les plus défavorisées dans les pays du Sud » Pierre Yves Revol, Président de la Fondation Pierre Fabre

Placé sous le Haut Patronage du Président de la République, ce prix créé en 2009 est un appel à l’initiative et l’engagement pour les jeunes générations qui portent en elles les solutions et les idées de demain.

« La Fondation Pierre Fabre est la principale fondation actionnaire en France puisqu’elle détient la grande majorité (86%) du capital du groupe Pierre Fabre qui réalise 2,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans les domaines de la santé et de la beauté. La Fondation développe chaque année des programmes d’accès aux soins des populations les plus défavorisées dans les pays du Sud. Elle est honorée de recevoir le Grand Prix du Rayonnement Français alors qu’elle vient de fêter ses 20 ans d’actions, et qu’elle met en œuvre un important programme d’aide aux actions du Docteur Denis Mugwege, prix Nobel de la paix, qui œuvre avec détermination en faveur des femmes victimes de violences de guerre en République Démocratique du Congo et désormais avec notre soutien en République Centrafricaine » a déclaré son Président Pierre Yves Revol.