La ministre Barbara Pompili ordonne la fermeture du zoo des 3 Vallées

Photo (DR)

Le 29 septembre dernier, la ministre de la Transition écologique a annoncé plusieurs mesures en faveur du bien-être de la faune sauvage captive. Parmi celles-ci, il a été décidé de rehausser le niveau de contrôle dans les parcs zoologiques. L’engagement de la ministre est de soutenir l’effort collectif des parcs zoologiques respectant les règles de fonctionnement, en sanctionnant les établissements qui ne respectent pas la réglementation et les obligations scientifiques, pédagogiques et de sécurité qui leur incombent.

Suite à de nombreux signalements, un contrôle inopiné a eu lieu le 19 octobre dernier au sein du Parc animalier de Montredon-Labessionnié. Ce contrôle a confirmé que des manquements majeurs au sein de l’établissement mettaient en danger les animaux, mais également le personnel et les visiteurs de ce site. Par ailleurs, les objectifs d’information et de pédagogie du public ne sont pas atteints.

La ministre a donc demandé à la Préfète du Tarn de prendre les mesures nécessaires à la fermeture définitive du parc animalier concerné. Le propriétaire a désormais 1 mois pour transférer les animaux dans des établissements habilités et fonctionnant correctement. L’Etat sera particulièrement vigilant sur ces transferts et sur le devenir des animaux.

« Je ne tolérerai pas que les règles en matière de bien-être de la faune sauvage captive ne soit pas respectées en France. Il en va de la vie des animaux concernés. Un parc zoologique doit sensibiliser le public et contribuer à la connaissance sur la biodiversité. Je ne laisserai plus d’établissements contrevenir à ses obligations envers les animaux. » a déclaré la Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

La Préfecture du Tarn a confirmé, ce vendredi, la décision de fermeture du parc zoologique des 3 vallées, prise jeudi soir, lors d’une réunion présidée par la préfète Catherine Ferrier.