La primaire à droite lancée dans le Tarn

Autour de Bernard Carayon, Denis Négrier (trésorier départemental), Colette-Marie Flandrois, Jean-Claude Salvignol (secrétaire départemental), Michel Marant, Jeanine Adam et Erick de Lestrade.

Le scrutin pour désigner le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle de 2017 se tiendra les 20 et 27 novembre prochain. Il y aura 10.337 bureaux de vote en France dont 59 dans le département du Tarn (16 pour la 1ère circonscription, 19 pour la 2ème et 24 pour la 3ème). Des bureaux de vote, répartis entre les trois circonscriptions tarnaises, qui seront installés dans des mairies ou salles communales.

« Les électeurs devront être inscrits sur les listes électorales et signeront une charte morale stipulant les valeurs de la droite et du centre. Il n’y aura pas de procuration possible Une participation de 2 euros sera par ailleurs réclamée à chacun qui sert à couvrir les frais du vote (Locations de salle,…). Un citoyen mineur au moment de la primaire mais majeur à la Présidentielle pourra participer au vote en s’enregistrant sur un site dont l’adresse sera disponible sur celui de la primaire » a expliqué Bernard Carayon, Président départemental des Républicains, en charge de la préparation des primaires de la droite et du centre dans le Tarn. « J’espère surtout qu’il y aura beaucoup de monde qui se déplacera pour ce scrutin », a lancé Bernard Crayon, une participation qu’il estime entre 20.000 et 30.000 votants. Sortir de cette consultation unis et en ordre de marche, c’est aussi l’objectif affiché du Président départemental des Républicains. Concernant les comités de soutien des candidats, « tous auront un accès équitable aux moyens de communication mis en place par le Parti » a -t-il indiqué. Quant à la tenue des bureaux de vote, elle sera assurée par les représentants de chacun des candidats.

Bernard Carayon, « à titre personnel et non au titre de Président départemental » et devant « les échecs récurrents de « la politique d’Hollande » affiche déjà sa préférence : « J’appelle Nicolas Sarkozy, de tous mes vœux, à exprimer sa candidature. Et je le soutiendrai avec enthousiasme et conviction. (Voir ci-dessous le communiqué). »

Carte implantation bureaux de vote CP

Carayon soutient Sarkozy

« J’appelle Nicolas Sarkozy, de tous mes vœux, à exprimer sa candidature. Et je le soutiendrai avec enthousiasme et conviction. Il a su rassembler sa famille politique, première force de l’opposition, alors qu’elle était déchirée et inaudible. Ses interventions et ses propositions traduisent son expérience comme le travail de ses équipes au service de l’alternance. Alors que chaque jour illustre les mensonges de François Hollande, la trahison de ses électeurs et le chaos du pays, il faut à la France un homme qui restaure l’ordre intérieur, notre puissance extérieure et l’espoir des Français par le retour à la prospérité » a t-il indiqué

Bernard Carayon,
Maire de Lavaur,
Conseiller régional