La science fait son Cinéma

Initiée par l’ESAV Castres, l’IDRR, Science en Tarn et A Ciel Ouvert, cette 1ère édition de « Science et cinéma pour tous » est à placer sous le signe du futur.

« Quelles représentations/possibilités du futur sont-elles offertes par le cinéma et les nouvelles technologies ? SCIPTO 2017 tente de vous répondre à travers une dizaine de rencontres, projections-débats, table-rondes et expositions dans quatre départements de la région Occitanie (Tarn, Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne, Gers et Aveyron). L’Occitanie est la 1ère région pour la recherche en France et soutient officiellement SCIPTO qui entend donner au grand public, à tous les publics, l’occasion de se réunir et de réfléchir sur l’à venir : comment le grand écran, et tous les nouveaux écrans, réinventent, redéfinissent, le futur, notre futur. Bref, longue vie à SCIPTO 2017 et bienvenue dans le futur ! » annonce Alexandre Tylski, Directeur de l’ESAV Castres.

SCIPTO : genèse d’un festival

Le festival «Sciences et cinéma pour tous» est issu d’une volonté de promouvoir l’accès à tous les citoyens des sciences à travers le cinéma. Le projet est financé et soutenu par la région Occitanie dans le cadre des appels à projet pour la Culture Scientifique Technique et Industrielle en Midi-Pyrénées ; dans une démarche de popularisation des sciences, de prise de conscience publique et d’échanges entre la communauté scientifique et le grand public. Cet événement régional, novateur et original, rend la science accessible à tous de manière ludique. Le constat actuel est que les citoyens se sentent éloignés de la science, mais nous sommes convaincus qu’il existe des moyens de les rapprocher de cette discipline en offrant une science à la fois ludique, simple et accessible tout en restant juste et scientifiquement valide.

Le cinéma est un outil ludique qui atteint facilement les citoyens. C’est pourquoi l’Ecole Supérieure d’Audio Visuel, instigatrice du projet, et des associations de culture scientifique et technique se sont rapprochées avec pour but commun de promouvoir l’accès aux sciences à travers le cinéma. Les associations Science en Tarn, l’Institut de Développement des Ressources Renouvelables du Tarn et A Ciel Ouvert ont toutes été enthousiasmées par le projet.

Pourquoi associer science et cinéma ?

Le film, par le son et l’image, emprunte la voie des sens, moyen privilégié pour atteindre la conscience des gens. Et que science sans conscience n’est que ruine de l’âme [1]. La rencontre avec les réalisateurs et/ou les chercheurs qui suit la projection est un autre biais pour les toucher les citoyens et pour leur octroyer un espace d’expression et de questionnement libre. Le cinéma et la science s’unissent pour offrir à tous les citoyens des moyens diversifiés, ludiques et simples pour accéder à la Culture Scientifique et Technique.

Un festival placé sous le thème du futur….

Cette année, le festival sera consacré au futur à travers la science, afin que chacun prenne conscience des évolutions techniques et scientifiques à venir et puisse s’approprier les scénarios possibles pour le monde du futur.

Le but est véritablement de sensibiliser la population au développement durable au travers de films scientifiques et d’intervenants professionnels. La Culture Scientifique et Technique trouvera un biais de développement et un attrait supplémentaire grâce à l’expérimentation. Le festival a pour but de rapprocher les citoyens entre eux, avec les scientifiques, avec les réalisateurs et qu’ils s’approprient les thématiques scientifiques abordées. Accéder à la science par les sens, tel est l’enjeu que s’est fixé le festival. Il s’agit aussi de rassurer ; en donnant une vision de la recherche proche des préoccupations de chacun. Si tout un chacun s’approprie les sciences, il est possible que ce type d’événements et les rencontres qui en découlent puissent susciter des vocations … pour le futur !

Le parrain du festival SCIPTO 2017 : Rafik Djoumi

Rafik Djoumi, rédacteur en chef sur Arte, journaliste culturel, chroniqueur à Arrêt sur images et dans de nombreux journaux, directeur de collection aux éditions Atlas et rédacteur en chef de l’émission BiTS sur Arte et du site Matrix Happening.

Pour en savoir plus : cliquez ici

 

Lire aussi : Le festival SCIPTO au Cap’Cinéma Lido