Latécoère : Quelle est la stratégie des fonds de pension américains ?

Nous apprenons avec stupéfaction le départ du directeur général du groupe Latécoère, Frédéric Michelland fraîchement remercié par ses actionnaires américains alors qu’il mettait en oeuvre le projet industriel et social de l’entreprise. Ce projet prévoit 236 suppressions de postes avec une négociation nécessaire qui doit être menée à son terme correctement avec les partenaires sociaux de l’entreprise. Il porte aussi un projet industriel concrétisé notamment par la construction d’une usine neuve à Toulouse.

C’est la crédibilité des fonds de pension américains Apollo Global Management et Monarch Alternative Capital qui est posée. C’est aussi une réflexion nécessaire pour la supply chain aéronautique et la nécessité pour l’État comme pour la BPI (Banque Publique d’Investissement) de vérifier la solidité et la sécurisation d’un acteur important de la filière aéronautique.

Nous devons en tirer les leçons parce que l’industrie nécessite une stratégie et une vision à long terme ce qui est à l’opposé de la spéculation financière.

Jean-Louis Chauzy
Président du CESER Languedoc Roussillon Midi Pyrénées