Le bilan 2017 des pompiers du Tarn en chiffres

Photos SDIS du Tarn

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Tarn a réalisé 23 315 interventions en 2017 (soit près de 64 opérations par jour en moyenne), en hausse de 9,3 % par rapport à l’année précédente. Cette évolution très importante d’activité, particulièrement sensible en début d’année, à touché l’ensemble des missions, mais c’est sur les « secours à personnes » que l’évolution a été la plus sensible avec 1 300 personnes secourues en plus au cours de l’année 2017 (pour un total de 19 720 personnes secourues).

Par ailleurs, la pression du risque d’incendie de forêt dans le Sud de la France a conduit à un engagement conséquent des moyens tarnais dans le dispositif préventif et curatif mis en place par l’État pour la campagne estivale, alors même que le risque local était tout à fait modéré. Au total, 10 détachements de lutte contre les feux de forêt (+ une relève) ont été mobilisés en juillet, août et septembre pour renforcer les sapeurs-pompiers de l’Aude, des Bouches-du-Rhône, du Gard, de l’Hérault, du Var, du Vaucluse. Une colonne de renfort a même été envoyée en Haute-Corse lorsque ce ter­ritoire a été soumis à de terribles incendies au cours du mois d’août.

Mais la mission la plus emblématique de l’année 2017 restera celle réalisée par 5 sapeurs-pompiers tarnais du 7 au 24 septembre sur le territoire de la collectivité de Saint-Martin (Antilles), afin de traiter les conséquences de l’ouragan « IRMA ». Pendant plus de 15 jours, ces spécialistes en sauvetage et déblaiement ont été intégrés au détachement pro­venant de la zone de défense et de sécurité Sud pour des missions de remise en état sur GRAND-CASE et sur l’hôpital de MARIGOT.

L’équivalent de 68 millions d’euros sauvés sur les feux d’habitation en 2017 par les sapeurs-pompiers du Tarn

Même si elles apparaissent minoritaires, les missions classiques de lutte contre les incen­dies représentent un enjeu important pour le SDIS. En effet, il est estimé que l’intervention des sapeurs-pompiers tarnais sur les feux d’habitation en 2017 a permis d’éviter la destruc­tion de biens immobiliers à hauteur de 68 millions d’euros (dégâts évités par l’action de lutte contre le feu) et de sauver directement la vie à 2 personnes.

Les actions extérieures

Renforts du SDIS du Tarn engagés dans la zone Sud : Durant la saison estivale, les sapeurs-pompiers du Tarn ont été engagés à plusieurs reprises pour prêter main forte à d’autres départements, notam­ment l’Aude, les Bouches-du-Rhône la Corse, les Pyrénées-Orientales, le Var, le Vaucluse, qui étaient confrontés à des situations difficiles, compte tenu du nombre important de feux de forêt.

A 10 reprises, des moyens humains et matériels ont été mobilisés, sollici­tant ainsi 325 personnels sur une durée totale de 55 jours.

Renforts de la cellule Sauvetage Déblaiement vers les Antilles :  L’appel a été lancé à minuit entre le 06 et le 07 septembre par l’EMIZ (État Major Interministériel de Zone) vers le SDIS du Tarn afin de mobiliser une cellule de Sauvetage Déblaiement et ainsi composer un HUSAR (Heavy Urban Search and Rescue ), comprenez unité lourde de recherche et de sauvetage, internationale.

Les agents issus de l’Etat-Major ainsi que des centres de secours principaux de Castres et Albi ont d’abord rejoint des personnels des SDIS 06, 13, 84 ainsi que du Bataillon de Marins Pompiers de Marseille pour au total 65 per­sonnes, dont deux médecins et deux infirmiers.

Cette cellule, mobilisée en cas de force majeur, s’est rendue sur les lieux du passage de l’ouragan IRMA pour une durée de quinze jours. Les missions qui lui ont été confiées ont principalement été du sauve­tage, déblaiement, recherche.

C’était la première mobilisation d’HUSARD pour le Tarn depuis son accréditation en juin dernier.

Les manoeuvres, les formations et les exercices

Une formation aux gestes de premier secours un peu particulière : Régulièrement, la section secourisme de l’Union départementale des sapeurs-pompiers du Tarn organise des sessions d’enseignement aux gestes de premier secours au travers d’une formation diplômante : le PSC 1 (prévention et secours civiques de niveau 1). Les mardi 28 et mercredi 29 mars dernier, l’adjudant-chef Patrick VANACKER a encadré une formation un peu différente des autres : le public visé était un groupe de jeunes malentendants accueilli au CSDA (Centre Spécia­lisé pour Déficients Auditifs) de la Fondation Bon Sauveur d’Alby.

Manoeuvre spéléo à Penne : Samedi 13 mai, un exercice départemental de secours spéléologique a été organisé sur la commune de Penne. L’objectif consistait à combiner le travail des sapeurs-pompiers du SDIS du Tarn et des membres de la commission «secours» du comité départemental de spéléologie du Tarn, sur un scéna­rio d’accident en milieu souterrain proche de la réalité.

Dès le début de matinée, après la prise d’alerte par le CTA, les moyens sapeurs-pompiers et spéléo-secours sont mobilisés sur les lieux. Les premières équipes du spéléo-secours, médicalisées par un médecin et une infirmière sapeurs-pompiers, pénètrent dans la grotte pour rejoindre le lieu où se trouve la victime. La progression dans la grotte nécessite de franchir plusieurs difficultés (employant des techniques de cordes) à l’aller comme au retour lorsque la victime est mise en civière. Ainsi, ce n’est que tard dans la soirée que la victime sera extraite de la grotte pour être prise en charge par les sapeurs-pompiers. Pour cette exercice, 30 sapeurs-pompiers et 35 personnels du spéléo-secours issus du Tarn et des dépar­tements voisins ont été necessaires.

Les plongeurs en manoeuvre interdépartementale à Cap’Découverte : Le jeudi 18 mai, les plongeurs des SDIS du Gers, du Lot, du Tarn-et-Garonne et du Tarn se sont réunis sur le site du parc de loisirs Cap’Découverte, sur la commune du Garric, près de Carmaux.

La matinée a été consacrée pour l’ensemble des 36 plongeurs SAL (Scaphandrier Autonome Léger) à réaliser une plongée profonde dans le lac. L’objectif était de tester l’adaptabilité de ces hommes aux conditions difficiles : eau froide (6°C) et visibilité nulle.

L’après-midi, des ateliers ont été organisés pour présenter les derniers matériels acquis récem­ment par les SDIS présents : le véhicule plongeur du SDIS 82, le bateau de reconnaissance et de sauvetage Trencavel du SDIS 81, du matériel de renflouage, des masques faciaux, … L’immersion d’un véhicule léger dépollué dans les profondeurs du lac a également permis à l’ensemble des plongeurs de travailler sur les techniques de renflouage.

Exercice de sécurité civile – attentat terroriste à Albi : Un exercice de sécurité publique était organisé au parc des expositions du Séquestre afin de tes­ter avec l’ensemble des services concernés le plan ORSEC NOVI – Actes de terrorisme. Le scénario a été joué par les équipes du PSIG SABRE et du groupement de Gendarmerie du Tarn, des agents de la préfecture et de la délégation militaire départementale, des policiers, des sapeurs-pompiers du SDIS 81, des équipes médicales du SAMU. Cet exercice a permis de tester la réactivité et la complémentarité des différents services.

Les sapeurs-pompiers du Tarn se forment aux risques Feux de Forêts grâce à un simulateur : Les personnels d’encadrement du SDIS du Tarn dans le cadre de la FMA (Formation de Maintien des Acquis) ont pu en collaboration avec l’École d’Application de Sécurité Civile de Valabre (ECASC) se former grâce à un simulateur de Feux de Forêts mis à disposition par l’ECASC. Les officiers se sont livrés à un véritable jeu de rôles, plus vrai que nature. Ce test a permis de vérifier l’efficacité des outils de transmission et d’orientation. Du matériel de pointe qui a rendu l’exercice presque réel.

Manoeuvre européenne de Sauvetage et Déblaiement à Liverpool : Le détachement sauvetage déblaiement USAR de la zone Sud a été engagé sur Liverpool dans le cadre d’un exercice de modules européens du 12 au 15 octobre. Cette projection par route/ bateau et avion représentait la 1ère participation à un exercice international hors de nos frontières. Le SDIS 81 y a participé à hauteur de 3 sapeurs-pompiers.

Découvrez le bilan du SDIS du Tarn un clin d’œil :SDIS81-Bilan opérationnel 2017