Le Groupe 100% entre avec succès dans la radio numérique et lance un second programme

Partager sur :

100% poursuit son développement. L’entreprise implantée Boulevard de l’Embouchure à Toulouse fondée et dirigée par Olivier Fabre et Jacques Iribarren franchit un nouveau cap et obtient 6 allotissements en DAB+ et lance un second programme musical à destination des séniors.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient en effet de sélectionner les radios qui pourront émettre sur les fréquences radios numériques accessibles à partir du 1er janvier prochain sur tous les nouveaux récepteurs vendus en France : postes, autoradios, téléphones équipés d’un récepteur etc.

Ces nouveaux canaux appelés « DAB+ » viendront compléter le panel des radios que l’on capte en FM, ils seront, comme la FM, écoutables gratuitement sans abonnement.

100% qui émet déjà sur 27 fréquences FM, à Toulouse et sur 12 départements d’Occitanie et nouvelle Aquitaine va ainsi élargir sa diffusion à l’ensemble des Pyrénées Atlantiques, en particulier au pays basque où elle couvrira toute la côte, Bayonne et la montagne.

Mais surtout le groupe va pouvoir lancer un deuxième programme intitulé « 100% souvenirs » qui sera dédié aux plus beaux souvenirs Français des années 60 à nos jours. On y retrouvera tous ces artistes qu’on n’entend pas ailleurs à la radio : Brassens, Brel, Eddy Mitchell, Johnny, Mike Brandt, Aznavour etc…

« Ce deuxième programme sera très différent de 100% qui est une radio généraliste de proximité. 100% souvenirs sera très musicale et redonnera sa place au grand répertoire Francophone des années 60,70 et 80, aux grandes voix, aux grandes chansons » expliquent les fondateurs.

100% souvenirs sera disponible sur l’agglomération Toulousaine d’ici un an , et ensuite progressivement sur toute l’Occitanie.

«« Un challenge extrêmement excitant » expliquent Olivier Fabre et Jacques Iribarren qui estiment que « cela va encore renforcer le groupe et l’emploi alors que nous employons déjà une quarantaine de personnes ».

Une stratégie de développement qui s’accompagne d’une reconnaissance par la profession au niveau national puisque Jacques Iribarren est administrateur du groupement d’intérêt économique des radios indépendantes « les Indéradios » et qu’Olivier Fabre vient d’être réélu au syndicat des radios indépendantes, le SIRTI.

Tags: