Le Président du CO, Pierre-Yves Revol, salue la mémoire d’Ibrahim Diarra

Ibrahim Diarra aux côtés de Rémi Talès lors du titre de 2013 Photo (c) Laurent Frezouls

Les hommages se multiplient suite au décès mercredi de l‘ancien joueur du Castres Olympique, Ibrahim Diarra, à l’âge de 36 ans.

Ainsi le président du Castres Olympique, Pierre-Yves Revol, a réagi ce jeudi à la disparition de l’ancien flanker du club : « Ibrahim Diarra a été un formidable joueur au CO et l’un des grands artisans de notre titre de 2013. Au-delà, il nous a marqués par son immense générosité, sa bonne humeur communicative, son sourire généreux et ses yeux toujours pétillants. Il était resté proche du club, avec lequel il a préparé sa reconversion. Notre directeur Matthias Rolland, qui a été son coéquipier à Montauban et à Castres, s’occupait de lui somme un frère. Nous aiderons sa famille à organiser ses obsèques au Sénégal et nous partageons son immense peine. »

Le maire de castres, Pascal Bugis a tenu aussi à rendre l’hommage que méritait celui qui a passé six saisons au CO (champion de France en 2013) : « Je veux rendre hommage à l’homme, au sportif, au bon vivant. Je me souviens en 2013 après l’obtention du bouclier, de sa joie communicative aux côtés de ses grands copains, Rodrigo Capo-Ortega, Joe Tekori, Antonie Claassen, Piula Faasalele… qui sont associés avec lui et avec tous les autres à ce glorieux chapitre de l’histoire du Castres Olympique. Au nom du conseil municipal, j’adresse nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. »

 

Tags: