Le syllogisme et l’imagination créatrice

Partager sur :

Si vous vous voulez être mieux payé, moins imposé et plus écouté, alors vous êtes gilet jaune.

Si vous ne voulez pas qu’on casse les vitrines, qu’on pille les magasins et qu’on épuise les forces de l’ordre, alors vous n’êtes pas gilet jaune.

Les sondages pratiquent le syllogisme. Ils relèvent du monde impressionniste puisqu’ils sont immédiats, ils débouchent sur une imagination créatrice si elle est contrôlée par la réflexion.

La réflexion politique, même si elle parle d’avenir, est faite aussi d’antériorité. Mais cet avenir politique qu’on cherche est fait d’hypothèses.

Si les gilets jaunes se présentent aux élections, le résultat sera des plus médiocres.

Si pour satisfaire ceux qui veulent son départ, le Président de la République démissionnait et se représentait aussitôt, qu’arriverait-il ? Il serait réélu !

Certains diraient « bien fait », d’autres diraient « hélas ».

Mais réélu, il pourrait ne pas être le même. Espérons toujours !

Jacques Limouzy