Le Tarn et l’Hérault s’associent pour promouvoir les producteurs locaux dans la restauration collective publique.

Partager sur :

(c) ATD13

Engagés dans le développement des circuits alimentaires de proximité, les élus du Département du Tarn ont souhaité se rapprocher de l’Hérault pour mutualiser leurs actions et augmenter significativement la part de produits locaux, issus de l’agriculture biologique ou sous signes de qualité, dans la restauration collective publique.

Afin de concrétiser cette volonté, ils ont mis en place une convention de partenariat pluriannuelle qui réunit les deux départements, les chambres de métiers et d’agriculture, et le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc (PNRHL).

Cette convention a été signée officiellement à l’occasion de la première opération issue de ce nouveau partenariat : la rencontre professionnelle « Echanges gourmands » ce mercredi 28 novembre à Saint-Pons-de-Thomières

Chaque jour, dans le Tarn, 11 744 repas sont fabriqués et distribués à destination des demi-pensionnaires et de la communauté éducative. Le Département du Tarn travaille en collaboration avec les directions des collèges qui s’appuient sur les équipes de restauration afin de développer les approvisionnements locaux et proposer aux élèves des repas équilibrés, sains et de qualité.

Le Département du Tarn consacre 404 700 euros à l’allocation de restauration scolaire pour 3 643 bénéficiaires.

L’approvisionnement local, c’est privilégier les fruits et légumes de saison dans les repas. C’est privilégier la relation aux producteurs de proximité. In fine, c’est veiller à la santé de nos enfants par l’achat de denrées alimentaires généralement non transformées, plus fraîches et plus nutritives; par la limitation des transports.

Par ailleurs ont été mis en place avec nos partenaires, l’Association AGROPOINT, la Chambre d’Agriculture, le Parc naturel du Haut Languedoc, le CPIE du Tarn et les collèges :

  • les « menus tarnais » : fabriquer au moins un menu par mois tarnais ou présenter régulièrement des ingrédients tarnais dans les menus. A cet effet, un catalogue numérique recensant les producteurs est mis à la disposition des établissements scolaires ;
  • participation à la semaine du goût et « goût de France » ;
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire : • une charte de qualité « lutte contre le gaspillage alimentaire et réduction des déchets en restauration collective » ; • les mesures et les actions réalisées dans 12 collèges publics de décembre 2016 à mai 2018 ont permis de réduire le gaspillage de 37 %, passant de 19,7 kg de nourriture jetée par an et par élève à 12,4 kg.