Le ticket Monsarrat-De Villeneuve repart en campagne

On ne change pas une équipe qui gagne, ni son objectif d’ailleurs. Michel Monsarrat, conseiller général sortant de Castres Nord depuis 1989 et Nathalie de Villeneuve, conseillère municipale de Castres et vice-présidente de la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet porteront les couleurs de l’UMP et l’UDI aux élections départementales sur le canton Castres 1.

Avec leurs remplaçants, Catherine Farrenq, agent territorial, et Arnaud Bousquet, avocat et conseiller municipal de Castres, ils ont tracé, mercredi lors d’un point presse, les grandes lignes de leur programme. Et bien évidemment, c’est sur cette notion d’union et de rassemblement, que le binôme a entamé son propos. « Tous les principaux maires du Département ont signé cet accord d’union » indique Michel Monsarrat, « les candidats ont des personnalités différentes, des parcours politiques et associatifs différents. Mais avec un point commun : défendre l’intérêt des 17000 habitants du canton Castres 1 ». « C’est historique !, poursuit Nathalie de Villeneuve, tous les ingrédients de l’alternance et de la gagne sont aujourd’hui enfin réunis ».

On l’aura compris pour les candidats de la liste d’union UMP-UDI « Ensemble, cultivons La Passion du Tarn », le Tarn a besoin d’un vrai changement. « L’heure de l’alternance est venue. Depuis 30 ans et même davantage, notre tendance politique est dans l’opposition. 30 ans, ça suffit » lance Michel Monsarrat qui estime qu’il est temps « d’assainir les comptes du Département et d’arrêter le saupoudrage financier » citant comme exemple l’Hôtel Reynes à Albi, Cap Découverte,… ou encore Sivens « un fiasco politique et un gâchis financier » selon Arnaud Bousquet. Concernant l’autoroute Castres-Mazamet-Toulouse, pour Nathalie de Villeneuve, « la position du Conseil général n’a jamais était très claire. Nous serons très attentifs sur ce dossier ». Selon l’élue, « le Département doit être plus juste dans la répartition des dépenses ». Un avis partagé par Catherine Farrenq : « Il faut que le futur Conseil départemental se recentre sur ses missions principales et notamment l’action sociale. Sans oublier le tissu associatif, culturel et sportif qui mériteront d’être soutenus ».

Le ticket Monsarrat-De Villeneuve entend aussi accompagner la ville de Castres sur le projet de construction du nouveau collège et la reconstruction du musée Goya sur le site actuel du collège des Cèdres. Ils entendent enfin accompagner le projet de pôle multimodal de transports qui doit voir le jour à proximité de la gare routière, un projet porté par la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet.