“Les Laboratoires Pierre Fabre
poursuivront le dialogue social”

Les Laboratoires Pierre Fabre ont pris acte du rassemblement qui s’est tenu à Castres (450 salariés du groupe Fabre ont manifesté samedi 14 février leurs inquiétudes pour l’emploi en défilant dans les rues) à l’appel de collaborateurs de ses sites de R&D basés à Castres et Gaillac dans le Tarn.

 

Ce rassemblement survient après l’annonce le 9 décembre 2014 du nouveau plan stratégique de l’entreprise, baptisé Trajectoire 2018, dont la priorité vise à sauvegarder la compétitivité de la branche Pharmaceutique, notamment à travers la transformation en profondeur de ses activités de Recherche & Développement et de promotion en France. Ce rassemblement, qui s’est tenu dans la plus grande dignité, exprime une inquiétude et des attentes légitimes que les Laboratoires Pierre Fabre entendent pleinement prendre en compte. Pour cela, ils conduisent depuis l’annonce du plan un dialogue social soutenu avec les syndicats et les instances représentatives du personnel dans l’objectif d’expliquer et de négocier les conditions de mise en œuvre de Trajectoire 2018 et des restructurations qui en découlent.

Ce dialogue social a d’ores et déjà permis de finaliser un important accord de détachement approuvé par l’ensemble des parties prenantes. Cet accord va permettre de proposer par anticipation à des collaborateurs dont l’emploi serait menacé des opportunités de postes dans d’autres domaines d’activités de l’entreprise. Ces détachements pourront débuter dès le mois de mars prochain et seront principalement proposés dans le Tarn et en région toulousaine.

Les Laboratoires Pierre Fabre poursuivront le dialogue social ainsi engagé afin de favoriser la négociation et la mise en œuvre des solutions collectives et individuelles qui permettront de répondre aux enjeux humains et sociaux du plan Trajectoire 2018. Ils rappellent aussi qu’ils continueront à mener l’essentiel de leurs activités de recherche et de fabrication en France, tout particulièrement dans le Tarn et en Midi-Pyrénées. Bertrand Parmentier, Directeur Général des Laboratoires Pierre Fabre, a tenu à rappeler que “l’entreprise aura à cœur d’accompagner les collaborateurs impactés pour leur permettre de retrouver un nouveau projet professionnel à travers des mesures volontaristes de reclassement, prioritairement en interne, de formation et d’aides à la reconversion professionnelle et à la création d’activités”, ajoutant que “dès l’annonce du plan Trajectoire 2018, nous avons indiqué que le maintien du niveau global de nos effectifs dans le Tarn était notre objectif ; l’ancrage de l’entreprise à sa région d’origine est et restera la priorité de l’entreprise”.