Les poteaux électriques prennent leur envol à Viane

Dans le cadre du programme de modernisation du réseau électrique dans le Tarn, Enedis réalise un important chantier de rénovation d’une ligne moyenne tension à Viane. Une opération qui permet de renforcer et sécuriser l’alimentation électrique dans le secteur.

A cette occasion, ce mardi 14 septembre, Enedis avait invité les élus de la commune de Viane, Denis Maffre, le maire, et Eliette Bardy, son adjointe. Ils ont pu assister, comme de nombreux riverains, à une opération héliportée d’une vingtaine de poteaux électriques qui ont été acheminés dans les zones les plus difficiles d’accès du chantier. Une opération de haut vol menée en coordination avec les 5 équipes situées au sol qui implantaient les poteaux !

Rénover le réseau pour améliorer la qualité de fourniture électrique

Depuis fin août à Viane, Enedis a engagé un chantier de modernisation du réseau électrique tarnais sur une ligne aérienne de 20 000 volts située aux lieux-dits Combe du Roul, L’herm Haut, L’herm Bas, Le fraysse, Gabioles, et Fontdimergue. Cette ligne, d’une longueur d’environ 5 km, avait été construite dans les années 60. Elle est aujourd’hui entièrement rénovée avec le changement de 80 poteaux béton et bois, 80 armements électriques, 240 isolateurs, plusieurs jeux de parafoudres, etc. Enedis en profite pour mettre en conformité 6 postes de transformation et installer un organe de coupure pour faciliter le dépannage. Ce chantier dont le montant des travaux s’élève 300 000 € va durer jusqu’au 24 septembre. L’opération s’effectue sans coupure d’électricité pour les clients grâce à l’installation de 6 groupes électrogènes.

Opération héliportée en soutien des équipes au sol

Le 14 septembre, ce chantier complexe a nécessité l’utilisation d’un hélicoptère pour intervenir efficacement dans une zone montagneuse et boisée qui est difficile d’accès. L’hélicoptère de la société HDF (Hélicoptère de France) a transporté une vingtaine de poteaux, un par un : acheminement du matériel, des nouveaux supports et évacuation des anciens, etc.

Au sol, ce ne sont pas moins de 30 techniciens d’Enedis de Castres et de Lacaune et de SLA (Société Languedocienne d’Aménagement) qui étaient mobilisés pour intervenir sur les différentes zones des travaux : réceptionner les poteaux et le matériel livré par l’hélicoptère, fixer et caler les supports au sol, etc.

Le succès de cette opération n’a été possible que grâce à un travail préparatoire important réalisé fin août. Notamment, la Société CABANEL de Lacaze a eu en charge de débroussailler et élaguer les abords de la ligne et rouvrir un chemin existant sur plus de 300 mètres. Elle a également réalisé une vingtaine de fouilles pour l’implantation des poteaux des zones accidentées à l’aide d’une pelle araignée.