L’Europe existe puisqu’il est difficile de s’en sortir

Partager sur :

Le départ de l’Angleterre n’est pas une séparation banale, c’est une sécession. Une sécession qui reste complexe puisque si la France est une Nation, l’Angleterre est un Royaume et que dans ce Royaume, il y a quatre Nations. Comme au rugby, chacune a une appréciation différente de l’actualité et les divisions subsistent.

A la Chambre des communes, il y a encore autre chose : les anglais sont têtus !

La France n’a plus cette puissance qu’elle avait avant sa victoire de 1918, l’Angleterre non plus après sa victoire en 1945.

Entre les Etats-Unis et la Chine, il n’y a pas de Guerre froide mais tiède et il y a toujours entre eux l’Europe, avec ou sans l’Angleterre.

L’Angleterre croit encore exister seule entre les Etats-Unis et la Chine.

Les Anglais sont réputés pour leur entêtement, ils l’ont montré contre Napoléon, ils l’ont montré aussi en juillet 1940.

Aujourd’hui, cette obstination ne conduira qu’à une Angleterre seule car, Monsieur Trump qui n’aime que lui, n’aimera pas plus l’Angleterre seule qu’il n’aime l’Europe, avec ou sans elle.

Jacques Limouzy