Librairie Coulier : Raphaël Delpard présente son livre « Le combat des pères »

Partager sur :

En France, 2 millions d’enfants voient rarement leur père et 600 000 ne le connaissent pas ! Vous les avez vus à la télévision ou vous avez lu des articles relatant leurs « exploits ». Ces hommes qui sont montés en haut d’une grue, ou se sont accrochés au sommet de la cathédrale d’Orléans ou encore à la basilique du Sacré-Cœur à Montmartre n’étaient en rien des exhibitionnistes, mais des pères, des papas. Epuisés, à bout de souffle, cabossés par le dur combat qu’ils mènent avec l’espoir d’exister auprès de leurs enfants, de remplir leur rôle de père.

« Les pères divorcés sont encore ouvertement discriminés par la justice qui les range dans la catégorie de parent de second rang, et de ce fait, considère qu’ils n’ont pas les mêmes droits que les mères » explique Raphaël Delpard. Raphaël Delpard est scénariste, journaliste et romancier. Une rencontre avec le président de l’association Paternet l’a convaincu de mener l’enquête : pendant un an, il a rencontré des pères, des sociologues, des pédopsychiatres, des avocats, des présidents, des délégués régionaux d’association, des juges des Affaires sociales…

Une enquête édifiante, qui retrace leur histoire, leur détresse, leur combat quotidien, et met au grand jour les dysfonctionnements et les discriminations du système socio-judiciaire : le père est confronté aux convocations arbitraires au poste de police, aux demandes exorbitantes de pensions alimentaires, aux mensonges et aux coups bas (les accusations d’attouchements sexuels et de violence sont fréquentes), à l’arrogance des experts (visites à répétition chez le psychiatre) et la fouinerie des enquêteurs sociaux. Au terme du calvaire, nombreux sont les pères qui se suicident, ou disparaissent de la société. On les retrouve demeurant dans leur voiture, si elle n’a pas été saisie, ou partis à l’étranger, larguant ainsi les amarres d’une vie de famille qui leur est refusée.

Un dossier explosif qui révèle le sort des enfants injustement privés de leur père, et celui des pères injustement privés de leurs enfants.

Ce samedi 30 mars à 15 h, à la librairie Coulier, 4 rue de la Libération, Raphaël Delpard dédicacera son dernier ouvrage « Le Combat Des Pères » (Edition du Rocher). A cette occasion, il animera un débat autour de la situation des pères privés de leurs enfants par la justice après une séparation.