Têtes d’affiche : Macron, Hollande, Hulot, de Rugy

Partager sur :

Au cœur des difficultés qui assaillent aujourd’hui le Président de la République un secours inattendu vient d’apparaître.

Il s’agit de celui de Monsieur François Hollande dont les nombreuses compétences sont connues, à l’exclusion de celles de conduire un Etat, qui tente de faire comprendre à l’opinion que son successeur était un intriguant devenu aujourd’hui un incapable.

Ces appréciations ne peuvent faire pour Emmanuel Macron qu’un plus car comme le disait Talleyrand :

« Si je m’examine, je m’inquiète mais si je me compare, je me rassure. »

Monsieur Hulot s’en va avec des idées peut-être nécessaires mais dont la réalisation opérationnelle n’était pas assurée.

Monsieur de Rugy arrive. Il ne se fera pas tuer pour des idées si elles sont excessives, il en changera. C’est ce qu’il a fait en politique où on lui reprocha de trahir alors qu’il ne s’agissait que de l’exercice du bon sens !

Jacques Limouzy