Michel Sabarthès

(c) Salon du livre international de Mazamet

Nous avons appris avec peine le décès prématuré de Michel Sabarthès dimanche 12 janvier à l’âge de 65 ans.

Cet homme de culture qui fut un précurseur et un ardent défenseur du monde associatif et de la littérature quitte « son » Pays mazamétain à sa façon discrète sur la pointe des pieds.

Employé à la mairie de Mazamet pendant 41 ans, Michel Sabarthès avait pris sa retraite en 2017. Il était reconnu pour son engagement dans la vie associative, culturelle et sportive.

Il était le président du Salon du livre international de Mazamet. Un salon qu’il avait lancé il y a onze ans et dont il en avait fait un événement national. Un rendez-vous devenu incontournable qui attire tous les ans des centaines d’auteurs et visiteurs de toute la France.

Par ailleurs et depuis de très longues années, il présidait l’Association des Gaullistes Du Tarn Sud – Souvenir Général De Gaulle.

Olivier Fabre, Maire de Mazamet, proposera de doter un prix Michel Sabarthès lors de la onzième édition (19 avril) du Salon du livre. « Je suis profondément attristé par le décès de Michel Sabarthès. Je perds un ami et Mazamet perd un pilier de sa vie associative. Michel était un travailleur infatigable qui a servi avec loyauté et fidélité la ville de Mazamet comme agent comptable pendant 40 ans. Je n’oublierai jamais sa gentillesse et la lumière de son bureau rue des Cordes toujours la première allumée le matin ! »

La Semaine adresse ses plus sincères condoléances à sa compagne Elisabeth Bigou et à ses proches.

 

Tags: