Monsieur Alexandre fait le zouave

Partager sur :

Mon Neveu,

On sait de plus en plus ce que n’est pas Monsieur Alexandre.

Il n’est ni garde du corps, ni porte-valise, ni porte-flingue puisqu’il ne porte que le sien. Il n’est pas policier, il n’est pas barbouze, il s’est rasé le mois dernier.

Il est un modeste combattant du dernier grade, il est de la réserve, colonel ce qui correspond à un caporal de l’active. Il est un simple facilitateur c’est-à-dire un homme d’intrigues.

Il est observateur plus actif qu’attentif. Il participe comme ces zouaves qui montaient à l’assaut alors que leurs officiers en étaient encore au café-cigare.

Ce Belphégor de café-concert disparaît à l’analyse.

On ne sait ni ce qu’il est, ni ce qu’il pense.

C’est un zouave !

Mon Dieu disait la Reine Hortense.
Avec leurs pantalons immenses,
On ne sait pas ce qu’ils pensent,

Méfiez-vous des Zouaves.

Célestin

266ème lettre de Célestin Crouzette, propriétaire exploitant à la Montagne, à son Neveu, Innocent Patouillard, contribuable Castrais