Municipales : Le programme raisonnable et ambitieux de Pascal Bugis

Mardi dans son local de campagne, c’est un Pascal Bugis, serein et fort de son bilan municipal, qui a dévoilé plusieurs propositions du programme qu’il porte avec sa liste #Castresavecvous.

Ses adversaires trouvent qu’il n’en a pas fait assez depuis 19 ans, et le plus jeune d’entre-eux, candidat LREM, a lancé une série de polémiques pour tenter de décrédibiliser le maire sortant. Imperturbable, ce dernier, fort d’un bilan qu’un seul regard sur la ville permet d’apprécier à sa juste valeur, a dévoilé ses premières propositions : « Une vingtaine de mesures phares parmi plus de 100 propositions réalistes et réalisables » a indiqué le maire sortant, « sans oublier les projets déjà engagés et sur lesquels nous ne reviendrions pas en arrière » comme l’extension du golf de Gourjade, la nouvelle chaufferie bois sur le secteur de la Borde-Basse, la rénovation du musée Goya et la construction du bassin nordique de 50 mètres de l’Archipel.

Le renforcement de la sécurité

Le maire sortant a notamment détaillé ses projets en matière de sécurité et de cadre de vie : « Nous allons étendre le réseau de caméras surveillances notamment dans les quartiers et les hameaux de la commune. Ce réseau a justifié son intérêt estime-t-il. De nouvelles caméras s’ajouteront aux 83 déjà présentes à Castres ».

La poursuite de maîtrise fiscale

Concernant la fiscalité, le maire s’engage « à diminuer sur 6 ans les taux d’impositions de la taxe foncière même si l’on ne maîtrise pas la base d’imposition ».

Les grands aménagements

Par ailleurs, il souhaite interroger les castrais sur le devenir du collège des cèdres et de la faïencerie qui doivent déménager dans les deux ans.  « Nous consulterons les castrais en leur proposant de choisir entre plusieurs projets (Structures hôtelières, habitat, centre culturel…) » explique Pascal Bugis, qui annonce aussi la rénovation de la salle Gérard Philipe « devenu vieillissante et qui a besoin d’un sérieux coup de rafraîchissement ».

La revitalisation du commerce en centre ville

« Pour faciliter l’accès au commerce du centre-ville », le premier magistrat de la ville souhaite « la mise en place d’une heure de stationnement gratuite en surface ». « Le stationnement ne doit plus être un frein pour venir faire ses courses en ville ».

La participation des citoyens

Parmi les propositions qui permettent la participation des citoyens aux prises de décision,  figure la mise en place d’une plateforme participative « pour permettre à la population de donner son point de vue et de suggérer des idées. II s’agit de mieux partager la vie de la cité ».

La culture, l’animation et le tourisme

En ce qui concerne les animations, citons les créations d’un café-théâtre, « un lieu dédié à des premières scènes et accessibles aux jeunes talents locaux », de « guinguettes en bord d’Agout » pour les belles soirées d’été, d’un rendez-vous convivial hebdomadaire en partenariat avec les restaurateurs et cafetiers du centre-ville « dont nous serons les coordinateurs ».

La politique de jeunesse

Autres engagements : la création d’un pôle jeunesse pour les 13/17 ans, d’un guichet unique d’aide aux aidants : « L’idée est de créer une structure qui accompagne ces aidants notamment dans leurs démarches et qui parfois se retrouvent seuls. Nous devons recenser ce qui existe pour les aider » et la création d’un pôle santé, sport, prévention et handicap.

Le vélo dans la ville

Pascal Bugis souhaite étendre les zones cyclables. « L’idée est de mette en liaison certaines pistes déjà en service. Relier les 60 kms existants avec le centre-ville avec des accès sécurisés et en cohérence (Gourjade/Centre-ville, Le Causse/Centre-ville, Le Siala/Centre-ville et Lameilhé/Centre-ville). « Afin de favoriser les déplacements doux », il y aura aussi l’aide à l’achat d’un vélo électrique.

Le sport

Coté sports et travaux, le maire sortant annonce une enveloppe de 5 millions d’euros sur le mandat dédiés aux équipements sportifs : agrandissement de la salle René-Ferran, création d’un deuxième terrain synthétique, rénovation de la piste d’athlétisme, du skate parc et l’aménagement du boulodrome Albert Thomas. La liste #Castresavecvous envisage également une participation de la ville aux financements des licences sportives, ce qui contribuera aussi à sa politique en faveur de la jeunesse.

Les villages et hameaux de Castres

Enfin, le maire de Castres veut mener une « opération village », et traiter les hameaux et les villages de Castres, « véritables lieux de vie, comme des communes à part entière », en termes d’aménagements, de services ou encore de recettes.

 

En présentant l’ensemble de ces propositions, Pascal Bugis démontre qu’il a encore beaucoup de projets pour la ville, et que comme précédemment, c’est par le biais de grandes consultations citoyennes qu’il orientera les choix des grands aménagements dont la ville a besoin.

Nous attendons maintenant de connaître la liste de celles et ceux qui composeront sa nouvelle équipe. Plusieurs de ses colistiers ont fait un travail extraordinaire durant deux ou trois mandats et méritent à présent repos et reconnaissance. Forte de compétences nouvelles, elle devrait donc être rajeunie et renouvelée.

Pour plus d’information : Le site de campagne de Pascal Bugis et de la liste : https://www.pascalbugis.fr/

Les premières propositions du candidat :

  • Étendre le réseau de cameras de vidéos surveillance
  • Diminution des taux d’imposition
  • Soumettre aux votes des Castrais des propositions autour de l’usage du collège des cèdres et du quartier de la faïencerie
  • Mettre en place une plateforme participative
  • Stationnement de surface : La première heure gratuite
  • Création de rendez-vous convivialité hebdomadaire en partenariat avec les restaurateurs et cafetiers du centre-ville
  • La guinguette des bords d’Agout
  • Création d’un café-théâtre
  • Rénovation et reconfiguration de la salle Gérard Philippe
  • Opération les villages, les hameaux de Castres (Cadre de vie, aménagements, services, commerces)
  • Création d’un pôle jeunesse
  • Création d’un guichet unique d’aide aux aidants
  • Création d’un pôle santé, sport, prévention et handicap
  • Circuits courts
  • Participation aux financements des licences sportives
  • 5 M€ dédiés aux équipements sportifs dont l’agrandissement de René Ferran, la création d’un deuxième terrain synthétique, la rénovation de la piste d’athlétisme, du skate parc ou l’aménagement du boulodrome Albert Thomas
  • Extension des zones cyclables
  • Aide à l’achat d’un vélo électrique